Technologies et Eco-activités de l’environnement en Val d’Oise

media49405




Le Val d’Oise participe à la dynamique environnementale en accueillant la plus grande chaufferie bio-masse de France, installée à Cergy-Pontoise, l’usine modèle de retraitement des eaux par nano filtration à Méry-sur-Oise et le centre de formation de Véolia environnement à Jouy-Le-Moutier.

carre La France a l’ambition d’accueillir des champions de la croissance verte. La labellisation par l’État de pôles de compétitivité dédiés aux éco-technologies dans les domaines de l’eau, de la gestion des déchets, de la construction et de l’énergie va dans ce sens. L’eau, le traitement des sols pollués, le captage du carbone, la géothermie profonde, la valorisation des déchets, les bâtiments durables, le traitement des bruits sont autant de gisements économiques qui peuvent se développer positivement dans l’industrie française. La France est le pays européen qui accueille le nombre le plus important d’usines de traitement de déchets (365 unités d’incinération ; Allemagne : 154 ;

Italie : 164). Leur fonction est de réduire le caractère dangereux des déchets, d’en faciliter la manipulation ou d’en favoriser la valorisation. Le nombre d’éco-entreprises est estimé à plus de 8 000. Le marché national représente 20 % du marché européen. 650 000 personnes sont employées par ces entreprises. La France se caractérise par la présence de grandes entreprises qui sont des leaders mondiaux et de PME très dynamiques.
L’Île-de-France, du fait de la présence de grands groupes éco-industriels, réalise la moitié du chiffre d’affaires national pour environ 50 000 emplois, ce qui traduit le poids important de la région dans le développement des entreprises de la filière.

Département de l’Île-de-France, région qui réalise la moitié du chiffre d’affaires national de la filière des éco-activités, le Val d’Oise rassemble déjà près de 300 entreprises de ce secteur en plein essor.

 

«Afin d’accompagner ce secteur d’activité en plein essor (avec une croissance moyenne entre 5 et 10% par an, et même 10 à 12 % dans le domaine des déchets ou 30 à 40% % dans les nouvelles technologies énergétiques), des actions nationales, régionales et départementales seront menées sur tout le territoire avec l’ambition de structurer cette filière ».
La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi d’Île-de-France..

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"Les Jeux Olympiques 2024 : Quelles opportunités, quelles chances pour le Val d'Oise ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo