Le pôle de compétitivité Systematic (logiciels et systèmes complexes)

pole systematic

Il convient de noter la forte implication de nombreux acteurs du territoire du Val d'Oise dans la constitution du projet de pôle Systematic sur le thème des Logiciels et Systèmes Complexes.

Le Pôle de compétitivité SYSTEMATIC PARIS-RÉGION a pour finalité de faire de l'Ile-de-France l'un des quelques territoires visibles au niveau mondial sur le thème de la conception, de la réalisation et de la maîtrise des systèmes complexes.
Le positionnement stratégique du Pôle est original dans la mesure où il développe la maîtrise des technologies-clefs (optique, électronique et logiciel) et des systèmes complexes pour la concentrer sur quatre marchés applicatifs à très forts enjeux :
- Télécoms
- Automobile & Transports
- Sécurité & Défense
- Outils de Conception et Développement de Systèmes

Pour mémoire, sur ces marchés, le seul segment des Logiciels et Systèmes complexes représente un marché mondial de 300 milliards d'euros.

Les marchés Télécoms, Automobile & Transports et Sécurité & Défense, à haute valeur ajoutée, sont en forte croissance pour les systèmes complexes. Les systèmes à fort contenu logiciel enregistrent une croissance à deux chiffres de l'ordre de 10 à 20% par an.

Par ailleurs, le 5 juillet 2007, la décision à été prise par le Gouvernement d'intégrer le projet de pôle Logiciels Libres au pôle Systematic. La vocation de ce projet est de fédérer les acteurs du Logiciel Libre en Ile de France et de promouvoir l'émergence d'une industrie dans ce domaine, en relation étroite avec le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche, pour favoriser le développement de logiciels libres innovants.

Les thématiques du projet « Logiciels libres » sont les suivantes :
- Lancer des travaux de R&D amont.
- Encourager les actions visant à accroître la participation des entreprises françaises dans les instances de normalisation et standardisation internationales.
- Côté « usages », développer les relations avec le secteur public, pour amener à maturité certains logiciels libres.
- Rassembler l'ensemble des études, pour promouvoir les applications et la diffusion de l'esprit logiciel libre.

Les partenaires Valdoisiens du pôle

Le Val d'Oise accueille de nombreuses entreprises, établissements d'enseignement supérieur ou des laboratoires de recherche relevant du domaine des Logiciels et Systèmes Complexes, et dont certaines applications sont liées aux "Logiciels Libres".

inter fleche02Les partenaires industriels du pôle

Sur le territoire du Val d'Oise sont présents plusieurs groupes industriels, ainsi qu'un tissu dense de PME/PMI exerçant leur activité dans le domaine des Logiciels et Systèmes Complexes. Certains groupes industriels importants comptant parmi les membres « emblématiques » du pôle sont implantés en Val d'Oise : SAGEM, DASSAULT, THALES. De plus, de nombreuses PME/PMI : VALOTEC (Saint Gratien) ou d'autres groupes industriels internationaux se sont impliquées dans la démarche : Ateliers Laumonier, Tyga technologies, Tyco Electronics

inter fleche02Les centres de recherche privée du pôle systemaTic en Val d'Oise

Au total près de 2.300 chercheurs privés travaillent sur les thématiques du pôle SystemaTic en Val d'Oise. Les principaux centres de recherche privés Val d'Oisiens sont :

- Les trois centres de recherche et de développement de SAGEM (1.700 chercheurs ingénieurs et techniciens),
- L'unité de recherche de l'établissement de Dassault Aviation à Argenteuil,
- Le centre R&D de ThalèsTraining Simulation (plus de 600 personnes) à Osny,
- Le centre de recherche de Johnson Controls Automotive Electronics (630 salariés).

inter fleche02Les laboratoires publics en rapport avec l'activité du pôle SystemaTic

Le pôle Systematic s'appuie sur une collaboration active des laboratoires installés en Val d'Oise menant des recherches sur le thème des logiciels et systèmes complexes (laboratoires ETIS,ECIME, Supmeca, SATIE, Laboratoire d'Informatique de Cergy-Pontoise...) Au total, plus de 150 chercheurs publics travaillent sur ces thématiques en Val d'Oise.

inter fleche02Les établissements d'enseignement supérieur proposant des formations en rapport avec le pôle SystemaTic.

Les acteurs de l'enseignement supérieur val d'oisien se sont impliqués pour mettre en avant les formations dispensées dans le secteur des Logiciels et Systèmes Complexes. Parmi les partenaires privilégiés de l'enseignement supérieur ayant participé à la constitution du pôle de compétitivité figurent notamment : l'Université de Cergy-Pontoise, l'ENSEA, l'EISTI, l'ESSEC, l'ITIN, l'Institut Polytechnique Saint Louis

Les autres acteurs Val d'Oisiens du pôle SystemaTic

Les réseaux d'entreprises val d'oisiens intervenant sur les thématiques des Logiciels et Systèmes complexes ont pu faire valoir leur expérience du travail en partenariat : le réseau VOY-SAT (Val d'Oise-Yvelines Satellite), du RMVO (Réseau Mesure du Val d'Oise), et de l'ACCET, réseau des pépinières et hôtels d'entreprises du Val d'Oise.

Les projets labellisés par le pôle intégrant des acteurs Valdoisiens

inter fleche02Le projet Ter@ops (thématique Outils de conception et développement de systèmes), dont le laboratoire ETIS (UCP/ENSEA/CNRS) est partenaire.
Descriptif : Proposer une solution de rupture apportant à la fois efficacité de traitement et de souplesse d'emploi par une facilité de programmation pour de nombreuses applications de traitement intensif (imagerie, multimédia, etc.).
Partenaires : ARTERIS, CEA LIST - Saclay, CRI (ENSMP, ARMINES), DASSAULT AVIATION, EADS ASTRIUM, ENSTA, ETIS - (CNRS, ENSEA, UCP), FREESCALE SEMICONDUCTOR, IEF (CNRS, UNIVERSITE PARIS-SUD 11), INRIA, JALUNA, PRISM (CNRS, UVSQ), RATP, RENAULT, THALES OPTRONIQUE, THALES R&T, THOMSON, VALEO

inter fleche02Le projet URC (Thématique Télécom), dont le laboratoire ETIS (UCP/ENSEA/CNRS) est partenaire.
Descriptif : L'objectif de ce projet est de faire face à la rareté des ressources spectrales et aux difficultés de déploiement des réseaux radio en permettant l'utilisation du spectre des fréquences inutilisées. Le succès d'un tel projet repose avant tout sur la collaboration entre les principaux acteurs : opérateurs, utilisateurs, fournisseurs de service, fabricants, vendeurs et régulateurs, sans laquelle il ne sera pas possible de construire la vision adéquate.
Partenaires : ALCATEL-LUCENT, AGENCE NATIONALE DES FREQUENCES, COMSIS, CTS INTERNATIONAL, ENSTA, FRANCE TELECOM, GET/INT, GET/TELECOM PARIS, INRETS, MOTOROLA, PY AUTOMATION, SEQUANS COMMUNICATIONS, SNCF, SUPELEC, TDF, THALES, ETIS (UCP ENSEA CNRS), UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT-QUENTIN

inter fleche02Le projet Réseau Ad hoc à Forte (RAF) efficacité, dont la société Sagem Sécurité (Eragny) est partenaire.
Descriptif : Le projet RAF concerne l'étude générale des réseaux ad hoc auto-configurants utilisant des protocoles d'accès à réservation de ressources. La base de ces réseaux ad hoc sera constituée d'une couche MAC organisée en plusieurs canaux temporels et fréquentiels (grille temps-fréquence). Il s'agit de créer un réseau fonctionnant « au mieux » (ad hoc) avec une topologie variable.
Partenaires : ALCATEL-LUCENT , BLUWAN , EADS DEFENCE & SECURITY , IEF - INSTITUT D'ELECTRONIQUE FONDAMENTALE , INRIA ROCQUENCOURT , LRI - LABORATOIRE DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE , MARTEC , SAGEM DEFENSE & SECURITE , SUPELEC - ECOLE SUPERIEURE D'ELECTRICITE , SUPELEC - ECOLE SUPERIEURE D'ELECTRICITE , THALES COMMUNICATIONS

inter fleche02Le projet SIC (Thématique Sécurité Défense), dont la société SAGEM (Cergy) est partenaire.
Descriptif : Ce projet a pour ambition de développer des solutions innovantes pour répondre aux problématiques de sécurité des infrastructures critiques. Les travaux proposés découlent de l'analyse des risques et menaces encourus sur les sites critiques d'une région à très haute densité humaine et urbaine telle que l'Ile-de-France pour en déduire une réponse globale de sécurité. Les applications de surveillance de zones sensibles, de foules ou le contrôle de passagers et/ou bagages servent de cadre opérationnel aux développements entrepris par ce projet.
Partenaires : ALCATEL-LUCENT, BERTIN TECHNOLOGIES, BULL, CEA LIST -Saclay, EADS, GEMALTO, GET/INT, INRIA, RATP, SAGEM, SODERN, THALES, TRUSTED LOGIC, UNIVERSITE PARIS-SUD 11

inter fleche02 Le projet MOBISIC (thématique Sécurité Défense), dont la société SAGEM DS (Eragny) est partenaire.
Descriptif : MOBISIC vise le développement d'un système mobile et déployable de façon modulaire (Plug & Play) adapté à la sécurisation d'événements ponctuels et à la gestion de crises locales.
Partenaires : ALCATEL-LUCENT, BERTIN TECHNOLOGIES, CEA LIST, EVITECH, GEMALTO, LIX -LABORATOIRE D'INFORMATIQUE DE L'ECOLE POLYTECHNIQUE (CNRS, ECOLE POLYTECHNIQUE, INRIA), SAGEM DEFENSE ET SECURITE, SINOVIA, SODERN (EADS), THALES SERVICE, THALES R& T, THALES SECURITY SYSTEMS

inter fleche02Le projet EDONA (Thématique : automobile transports), dont la société JOHNSON CONTROLS (Cergy) est partenaire.
Descriptif : Ancré sur les normes industrielles de l'automobile (Autosar, ISO 26262), le projet EDONA s'attache à offrir une évolution des méthodologies et de l'outillage en continuité avec les pratiques actuelles pour réduire l'effort de développement des projets et consolider la maîtrise de la qualité et de la sûreté de fonctionnement des équipements et des systèmes. L'objectif du projet est la constitution d'un référentiel technique et conceptuel facilitant l'intégration et l'interopération de nouvelles technologies de développement logicielles avec l'outillage existant.
Partenaires : ARMINES (ENSMP, ENSTA, ECOLE POLYTECHNIQUE), AXLOG, CEA LIST, DELPHI, ESTEREL TECHNOLOGIES, GIE REGIENOV (RENAULT, INTEMPORA, JOHNSON CONTROLS AUTOMOTIVE ELECTRONICS, KNOWLEDGE INSIDE, MONDITECH, OBEO, PSA, SHERPA ENGINEERING, SIEMENS VDO AUTOMOTIVE, SUPELEC, THALES R & T, TNISOFTWARE, VISTEON.

inter fleche02Le projet 6 POD (Circuits Intégrés Photoniques Pour Haut débit), dont l'ENSEA (Cergy) est partenaire.
Descriptif : Ce projet a pour objectif de développer une technologie d'intégration photonique unique en Europe voire dans le monde pour la réalisation d'un TRx (Transmetteur / Récepteur) 4 X 10 Gb/s pour des applications de transmissions à 4 longueurs, couvrant des distances de 80 à 600 km.
Partenaires : 3SPhtonics, EGIDE, ENSEA, Kylia

inter fleche02Le projet RTEL4I (REAL TIME LINUX FOR INDUSTRIES), dont la société SAGEM Communications (Osny) est partenaire.
Descriptif : L'objectif du projet RTEL4I est de créer un environnement intégré permettant de simplifier la migration d'applications embarquées et temps réel depuis des systèmes d'exploitation embarqués propriétaires (ie : VxWorks, pSOS, LynxOS) vers un environnement libre Linux.
Partenaires : OPEN WIDE, MANDRIVA, ENSEIRB, SAGEM Communications

inter fleche02Le projet QUASPER R&D, dont la société SAGEM Sécurité (Osny) est partenaire.
Descriptif : Le projet QUASPER R&D vise à définir les éléments scientifiques et techniques d'une future plateforme de Qualification/Certification des Systèmes de Perception actifs. Ce projet vise 3 objectifs au service des entreprises et des laboratoires : définir des méthodologies de qualification reconnues par l'industrie pour contribuer au développement de nouvelles technologies de capteurs et de systèmes de perception, puis identifier, développer et fournir un support pour l'élaboration de standards européens de performances fonctionnelles. Ces méthodologies s'intègreront à terme dans une plateforme opérationnelle de services à destination des entreprises de qualification et de certification.
Partenaires : SOPEMEA, CITILOG, CIVITEC, DURAN, STMicroelectronics, ERTE, HGH Sagem Sécurité, Valeo, AKKA, Institut d'Optique, INRETS-LEMCO, CEA, AFNOR, INRIA.

inter fleche02Le projet EconHome V2, dont le laboratoire ETIS est partenaire.
Descriptif : Le projet porte sur la réduction de la consommation électrique des équipements réseau domestique. EconHome entend réduire de plus de 70% la consommation électrique des équipements tels que les passerelles résidentielles, les set-top-box, les prises Courant Porteur en Ligne (CPL) et les WiFi extender. EconHome propose, en parallèle, de réaliser des travaux permettant de réduire de 50% l'émission d'ondes électromagnétiques comparé aux réseaux domestiques actuels où les interfaces sans fil sont activées en permanence.
Partenaires : Sagem Com France Télécom r&D, STE, ST, Spidcom, Comsis, Utrema, Docea, CEA List, CEA Leti, INRIA, ETIS

inter fleche02Le projet PETRA (Plates-formes d'ExécuTion de Référence Autosar), dont les sociétés Autoliv Electronic et Johnson Controls sont partenaires.
Descriptif : La finalité du projet PETRA est la fédération des acteurs français pour le développement d'une filière française AUTOSAR. L'objectif est de rassembler les acteurs industriels et académiques autour d'une plate-forme matérielle de référence permettant de construire les outils nécessaires aux futurs développements qui devront respecter le standard AUTOSAR Release 4.0 et la norme de sûreté de fonctionnement ISO26262. Cette plate-forme de référence matérielle permettra également de démontrer le gain de productivité apporté par l'utilisation du standard et des outils associés. Ce projet fait suite à l'action collective DESTAR lancé en 2009.
Partenaires : GEENSYS Renault, PSA, Continental, Johnson Controls, DELPHI, VALEO, STMICRO, FREESCALE, AUTOLIV, KEREVAL, CEA

inter fleche02Le projet WARM (projet FEDER), dont l'ENSEA est partenaire.
Descriptif : WaRM s'inscrit dans le cadre de la diffusion de contenu multi-média qualifié. Ce projet adresse le problème de la multi-modalité liée à l'algorithme de compression WAAVES et de son intégration en temps réel sur des équipements nomades. Ces travaux doivent permettre la généralisation de l'usage de la technologie WAAVES dans le domaine de la e-Médecine en utilisant des équipements de faible puissance tels les smartphones ou Netbook.
Partenaires : Partelec, ENSEA, Cira, Insrem, Université Pierre et Marie Curie Paris 6.

inter fleche02Le projet Degiv, dont Thalès est pilote.
Descriptif : Le projet Degiv a pour objet la détection et la gestion d'Incidents dans une voiture ferroviaire. Le projet vise à améliorer la sûreté et la sécurité des passagers et du matériel roulant dans les transports en commun : comptage, détection de vandalisme, détection d'agressions physiques, etc. Il développera un prototype préindustriel de capteur multimodal intégré et intelligent alliant notamment une caméra et un détecteur sonore, ainsi qu'une interface avec d'autres capteurs du même type ou plus spécifiques (par exemple détecteurs de fumées) disponibles dans le train.
Partenaires : ARKAMYS, CEA SACLAY, DURAN, ERTE, INPIXAL SAS, INRETS, MARTEC, MORPHO, THALES COMMUNICATIONS, THALES SECURITY SYSTEMS, THALES SERVICES.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"RSE au sein de l'entreprise : comment impliquer ses salariés, comme exemple l'association "La cravate solidaire" ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY 

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo