Logiciels et systèmes complexes en Val d'Oise

media24971

media25031

La filière Logiciels et systèmes complexes touche les domaines de la conception, la réalisation et de la maîtrise des systèmes de mesure et instrumentation pour les applications suivantes : les télécommunications, l’automobile, la sécurité et la défense.

carre Sur le territoire du Val d’Oise, de nombreux groupes industriels dont les membres emblématiques du pôle System@tic Paris Région tels Sagem Groupe SAFRAN, leader mondial en capteurs biométriques, et Thalès, géant de l’électronique, exercent leurs activités dans ces domaines. Ils sont environnés d’un tissu dense de PME-PMI spécialisées dans la microélectronique.

Atouts sécurité
carre Au sein des applications de cette filière, le Val d’Oise possède des atouts majeurs en matière de sécurité et de sûreté. Parmi les dix premiers opérateurs de sécurité, huit sont des filiales de groupes internationaux présents dans le Val d’Oise, comme le Suédois Securitas, les Américains Brink’s contrôle sécurité, Chubb Sécurité, Silliker, Tyco Electronics, Autoliv Electronics.

Le marché de la sécurité et de la gestion des risques est en croissance constante depuis quelques années (+ 30% par an pour le seul secteur de la sécurité informatique). Il a vu son volume croître depuis les attentats du 11 septembre 2001 qui ont servi de signal d’alarme à de nombreuses entreprises cherchant désormais à mieux protéger leur personnel, leurs sites et systèmes informatiques.
Et les innovations technologiques sont nombreuses dans ce domaine de la sécurité, comme l’illustrent les projets PFC1, SIC2 et Mobi SIC3 menés par Sagem Défense Sécurité au sein du pôle System@tic Paris Région avec ses partenaires dont Thalès (cf. page 4). Parmi celles-ci, citons le nouveau défi relevé par Sagem Groupe SAFRAN : l’utilisation de la multibiométrie (reconnaissance faciale, d‘empreintes 

« Dans la filière sécurité, la complémentarité entre la R&D du territoire appliquée à une entreprise utilisatrice, comme Aéroports de Paris pour la sécurisation de l’aéroport international de Roissy Charles-de-Gaulle, est exemplaire ».

 


media25013

digitales et d’iris) qui permet de lutter contre l’usurpation d’identité. Mais aussi d’autres challenges relevés par des PME comme les Ateliers Laumonier, en Val d’Oise qui développent des systèmes de mesures, de commandes de contrôle et de communications basés sur des architectures utilisant des microcontrôleurs. Groupes industriels et PME-PMI de la filière travaillent en partenariat étroit avec les laboratoires publics du département.

Quatre établissements d’enseignement supérieur valdoisiens sont concentrés sur les métiers de la filière Logiciels et systèmes complexes : l’Université de Cergy-Pontoise et les trois laboratoires de recherche de l’ENSEA, l’EISTI et l’EPMI.

1 PFC : Plateforme de Confiance
2 SIC : Sécurisation des Infrastructures Critiques
3 : MOBISIC : Gestion de crise pour la Sécurisation des Infrastructures Critiques 

 

 

 

media25001


Le CEEVO soutient la promotion d’un certain nombre de filières d’excellence stratégiques pour le Val d’Oise. Il accompagne les réseaux d’entreprises performantes impliquées dans ces secteurs d’activités et inscrites, pour la plupart, dans la dynamique des pôles de compétitivité.

Réseau Mesure Val d’OisE (RMVO)
carre Le RMVO, labellisé Système Productif Local par la DIACT (Délégation à l’Aménagement et à la Compétitivité du Territoire) a pour principal objectif le développement des entreprises du secteur de la mesure et de l’instrumentation dans tous les domaines, implantées dans le département. Les actions engagées par ce réseau visent à :

  • une veille stratégique, bénéficiant à l’ensemble des entreprises du secteur concernées par la fabrication d’instruments de mesure et de contrôle scientifiques et techniques ;

  • des actions collectives, notamment dans la métrologie pour la représentation sur des salons d’affaires en France et à l’étranger ; comme, par exemple, la présence au salon « Mesure Expo » chaque année à Paris ;

  • une collaboration avec l’enseignement supérieur, et notamment l’Université de Cergy-Pontoise qui propose déjà des formations relatives aux métiers de l’instrumentation et de la mesure (licence professionnelle) ;

  • l’accès à un site Internet, permettant la valorisation des entreprises adhérentes et la promotion du réseau.

www.rmvo.com

Rencontre annuelle chercheurs/entreprises
carre Dans le cadre des actions de rapprochement des établissements d’enseignement supérieur avec les PME-PMI du département, développées par le CESE 95 (Carrefour Enseignement Supérieur / Entreprises du Val d’Oise), le CEEVO s’implique fortement chaque année dans la Semaine de la Recherche et de l’Innovation en Val d’Oise. Celle-ci propose, sur le territoire, de nombreuses manifestations : conférences, visites d’usines, d’entreprises et de laboratoires de recherche, rendez-vous d’affaires, etc. Gratuite et ouverte à tous, cette manifestation donne l’occasion de découvrir certaines entreprises et laboratoires de la filière Systèmes et logiciels complexes et projets du pôle de compétitivité System@tic Paris Région.
Une des dernières éditions axée sur les pôles de compétitivité a permis aux participants de découvrir, au travers de deux conférences, différents outils technologiques de gestion des risques présentés par l’EISTI et l’application à la logistique et à la gestion de production des systèmes complexes et intelligents présentée par l’équipe de chercheurs « ETIS » commune à l’ENSEA, l’UCP et le CNRS.

QUELQUES ENTREPRISES DE RÉFÉRENCE EN VAL D’OISE
SAGEM et ses deux centres de r&d - Sagem Télécommunications à Cergy-Pontoise (800 chercheurs et techniciens)
ATELIERS LAUMONIER
AUTOLIV ELECTRONICS
CHUBB SECURITE
DASSAULT
EADS - Seca, spécialisée dans la maintenance de moteurs d’avion
JOHNSON CONTROLS
Sagem Groupe SAFRAN,
THALÈS
SECURITAS
SILLIKER
TYCO ELECTRONICS
TYGA TECHNOLOGIES 

media24995

Recherche et enseignement supérieur :

  • UCP : Université de Cergy-Pontoise

  • ENSEA : École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications

  • EISTI : École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information

  • EPMI : École d’Électricité, de Production et des Méthodes Industrielles

  • ESSEC : École Supérieure de Sciences Économiques et Commerciales

  • ITIN : École Supérieure d’Informatique, réseaux et télécoms

  • Institut Polytechnique Saint-Louis

Laboratoires publics :

  • ETIS (ENSEA-UCP-CNRS) : Équipe Traitement des Images et du Signal

  • ECIME (ENSEA-UCP) : Équipe Circuits Instrumentation de Modélisation Électronique

  • ECS (ENSEA) : Équipe Commande des Systèmes

  • ESTI : équipes de recherche EARLY et LAPI

  • ITIN : centre de recherche et d’innovation

Laboratoires privés :
  • AUTOLIV (systèmes de sécurité)

  • ERICSSON (téléphonie 3G-4G)

  • JOHNSON CONTROLS (systèmes embarqués)

  • VALEO (systèmes de contrôle moteurs)

  • Sagem Groupe SAFRAN (défense sécurité)

  • Dassault Aviation (systèmes)

  • THALÈS Simulation (contrôles sécurité)

Dassault Systèmes est impliqué dans le pôle System@tic Paris Région pour lequel il mène des travaux sur les chaînes d’assemblage et les lignes d’usinage mécanique au travers d’un projet nommé « usine numérique ». L’outil Catia permet de développer la fabrication d’un avion par des logiciels de dessin qui vont jusqu’à programmer la commande des machines outils destinée à fabriquer les pièces.

media24989 

media24977
Pour consolider sa position dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle, la France a créé des pôles de compétitivité mondiaux, à « vocation mondiale » ou nationaux. Destinés à rapprocher les entreprises, centres de recherches et organismes de formation pour mutualiser les compétences, ils s’inscrivent dans une politique industrielle déjà développée par ses voisins allemands et italiens. Chaque pôle ancré dans le Val d’Oise donne au territoire une dimension économique internationale.

carre Aéronautique, santé, technologies de l’information et de la communication, transport, énergie, finance La liste des 71 pôles labellisés par le CIADT (Comité Interministériel pour l’Aménagement et le Développement du Territoire) couvre les principaux secteurs d’activité et tout le territoire français.
Soutenus financièrement par l’État, les projets initiés au sein des pôles peuvent également ouvrir à des exonérations fiscales et des allègements des charges sociales. Les collectivités locales peuvent, de plus, proposer des exonérations de taxes locales.

6 pôles de compétitivité dans le Val d’Oise
carre Parmi les pôles de compétitivité mondiaux ou à vocation mondiale, six d’entre eux impliquent directement les entreprises du Val d’Oise : ASTech Paris Région,Cap Digital Paris Région, Finance Innovation, Medicen Paris Région, Mov’eo et System@tic Paris Région.

L’obtention du label « Pôle de compétitivité » a des conséquences immédiates pour le département. Il valorise son image de marque et la notoriété de ses entreprises, établissements universitaires et de recherche.


media25007 

media25019

System@tic Paris Région (pôle de compétitivité mondiale) opère dans la maîtrise des technologies clés (optique, électronique et logiciel) et des systèmes complexes pour quatre marchés applicatifs : les télécoms, l’automobile et le transport, la sécurité et la défense et dans les outils de conception et de développement des systèmes.

carre Parmi les entreprises impliquées dans le pôle de compétitivité, 50% sont des PME et trois des groupes industriels acteurs du pôle sont implantés dans le Val d’Oise (Sagem, Dassault et Thalès). Près de 2 300 chercheurs privés du département travaillent sur ces thématiques. Les laboratoires publics valdoisiens sont également de la partie : ETIS1, ECIME2, SUPMECA3, SATIE4). Ce secteur est particulièrement stratégique pour le Val d’Oise car il est à la croisée de nombreux domaines d’excellence du département comme l’industrie automobile ou l’aéronautique.
Plusieurs projets collaboratifs du pôle System@tic Paris Région sont ancrés dans le Val d’Oise parmi lesquels :

  • Ter@ops avec le laboratoire ETIS (UCP/CNRS/ENSEA),

  • URC avec l’Université de Cergy-Pontoise,

  • PFC (Plate-formes de confiance) avec SAGEM Défense Sécurité, dans le cadre du marché applicatif sécurité & défense. Le projet PFC est complété par les projets SIC et MOBISIC pour la sécurisation des infrastructures critiques et la gestion de crise des événements grand public.

Open source : des partenaires en Val d’Oise 

carre Sur le thème des logiciels libres, le projet Open source est intégré au pôle System@tic Paris Région. 80 PME ont adhéré dès l’origine au projet ainsi que des grandes écoles ou éditeurs tels que Unilog, IBM, Cap Gemini Les perspectives de croissance des logiciels libres représentent plus de 40% par an. En France, le marché est estimé à 3 milliards d’euros d’ici à 2010. Open source permet à l’Île-de-France et à ses 400 sociétés spécialisées de devenir une véritable Open Source Valley, « le poumon économique, scientifique et académique du logiciel libre en Europe ». Les établissements d’enseignement supérieur du Val d’Oise (ESSEC, EISTI, ITIN) se sont immédiatement positionnés en partenaires de la démarche ainsi que plusieurs PME-PMI du secteur des logiciels implantées dans le Val d’Oise.

1 Etis : Équipe Traitement des Images et du Signal
2 Ecime : Équipe Circuit Instrumentation et Modélisation Électronique de l’Ensea
3 Supmeca : Institut Supérieur de Mécanique de Paris
4 Satie : Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Énergie

media25025

Les défis de Sagem Défense Sécurité dans le pôle System@tic Paris Région 

PFC pour protéger les secrets diplomatiques et la vie privée

Le projet PFC (Plateforme de confiance) est né de la difficulté à proposer des postes bureautiques qui puissent à la fois :

  • traiter des informations d’un haut niveau de sécurité,

  • avoir une interaction la plus large possible avec l’extérieur. L’exemple-type est celui de l’ambassadeur qui souhaite, du même poste informatique, se connecter sur Google et envoyer des télégrammes diplomatiques confidentiels. L’objectif visé par PFC est donc de conjuguer la fiabilité en terme de sécurité des postes informatiques et des serveurs. Pour cela, on « encapsule » le système d’exploitation (Windows, Linux) par un système d’exploitation maîtrisé qui jouera le rôle d’une enceinte de confiance pour garantir la protection de données et celle des accès aux réseaux. De nombreuses applications y compris d’ordre privé comme le secret d’un dossier médical sont concernées par ce projet.

    SIC (Sécurisation des Infrastructures Critiques) pour tous
    SIC est un projet qui vise à la Sécurisation des Infrastructures dites « Critiques » comme celles qui assurent le fonctionnement des transports publics (aéroports, gares, etc..), des infrastructures de santé et de tout ce qui garantit la pérennité des éléments essentiels à la vie (eau, santé, électricité, télécommunications). Le projet SIC est centré sur la mise au point de systèmes et de capteurs qui permettent de gérer au mieux les crises dans tous les lieux

susceptibles d’accueillir des foules de personnes. Un groupe
de chercheurs de Sagem à Cergy-Pontoise a déjà testé des applications telles que la vidéosurveillance et le contrôle d’accès par biométrie.
MOBI SIC, en relation étroite avec le projet SIC, tente de définir le « poste de commandement idéal » qu’il aurait fallu avoir pour gérer le « 11 septembre 2001 » ou qui devrait être opérationnel quand un stade chargé de monde s’effondre en plein match ou qu’une usine explose. Comment communiquer, vers qui ? Quels acteurs doivent opérer ? MOBI SIC vise à créer un système mobile, modulaire et rapidement déployable pour sécuriser des événements ponctuels ou intervenir sur des crises locales. Ce sont les solutions qu’essayent de mettre au point les chercheurs de MOBI SIC dans leurs laboratoires pour devancer la meilleure gestion de crise possible face à l’imprévu.


« Ce secteur des systèmes et logiciels libres est particulièrement stratégique pour le Val d’Oise car il est à la croisée de domaines d’excellence du département comme les procédés industriels liés à la sécurité (biométrie, etc.), à l’automobile et à la sous-traitance aéronautique ».

Val d'Oise, territoire de confiance

     photo01 fr
Val d'Oise, territoire de confiance

haut gauche j   haut droit j

Proche de Paris


Le Val d’Oise offre de nombreuses opportunités pour l’implantation des entreprises sur des territoires aux caractéristiques diversifiées, mais toujours accessibles du centre de Paris et de l’aéroport Paris-Roissy-Charles de Gaulle. Des accompagnements facilitent les projets d’investissements sur les six territoires majeurs du département : Vexin, Agglomération de Cergy-Pontoise, Pays de France, Vallée de Montmorency, Rives de Seine et Plaine de France.

bas gauche j   bas droit j

haut gauche j   haut droit b

Le CEEVO


Le Comité d’Expansion Économique du Val d’Oise (CEEVO) est l’Agence de développement et d'attractivité des territoires du Val d’Oise (Paris-Ile-de-France). Ses services assurent la promotion de l’attractivité économique du territoire, de ses entreprises et des initiatives développées par les acteurs locaux.
Le CEEVO accompagne tous ceux qui souhaitent créer, développer ou installer leur entreprise en Val d’Oise. Il est présent à Cergy-Pontoise (siège), dans l’aéroport Paris-Roissy-Charles de Gaulle, à Osaka(Japon) et à Shanghai (Chine).

bas gauche j   bas droit j
Une situation géographique exceptionnelle

Le Val d’Oise est un territoire privilégié.
À quelques kilomètres au nord de Paris et au coeur de l’Ile-de-France, première région économique européenne, il constitue une véritable porte ouverte vers le monde. Situé sur l’axe stratégique des principaux flux de transport européens (à la fois pour le fret et les passagers), il s’inscrit dans la dynamique des projets du Grand Paris.
Avec la création d’un nouveau port (Confluence Seine-Oise) et du métro automatique «Grand Paris Express», le Val d’Oise est un territoire toujours plus dynamique et compétitif, qui répond aux enjeux d’aujourd’hui.
Quant au patrimoine culturel du Val d’Oise, il suffit d’évoquer le château de la Roche-Guyon, Auvers-sur-Oise et la Vallée des Impressionnistes, l’abbaye de Royaumont, les Châteaux d’Ecouen ou de Méry-sur-Oise... pour donner un aperçu de sa richesse.

La valorisation de ce patrimoine fait partie depuis longtemps des priorités du Conseil départemental du Val d’Oise. L’identité culturelle du département constitue un terreau idéal pour les initiatives nouvelles mais aussi pour le développement du tourisme d’affaires.

Un tissu universitaire
remarquable


11 établissements universitaires accueillent près de 30 000 étudiants en Val d’Oise. La Communauté d’Université et d’Etablissements (COMUE) Paris-Seine et l’Université de Cergy-Pontoise proposent plus de 180 diplômes et 22 centres de recherche. Des écoles d’ingénieurs réputées couvrant des domaines d’excellence (ENSEA, EISTI, ENSAPC, EBI, ISTOM, ECAM-EPMI1...) sont installées dans l’agglomération de Cergy-Pontoise avec leurs nombreux laboratoires


photo02

et centres de recherche performants. Une école de commerce et de gestion prestigieuse : l’ESSEC, Business School internationale, est installée en Val d’Oise depuis 1973.

Une porte ouverte vers le monde

La situation géographique privilégiée du Val d’Oise explique en grande partie l’ampleur de son essor économique : sa localisation au nord de Paris en fait un passage quasi-obligé pour les échanges vers l’Europe du Nord mais également vers les principaux ports européens, grâce à l’Oise et la Seine.
Le Val d’Oise dispose aussi d’une desserte ferroviaire dense, avec 4 lignes RER et 2 réseaux SNCF.
Outre sa proximité avec Paris, le caractère international du Val Oise est renforcé par la présence de l’aéroport de Paris-Roissy-Charles-de-Gaulle (1er aéroport d’Europe continentale) et la gare Aéroport CDG TGV intégrée, permettant des connexions rapides et faciles pour  

 (1) ENSEA : École nationale supérieure de l’électronique et de ses applications, 
EISTI : École internationale des sciences du traitement de l’information, 
ENSAPC : École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, 
EBI : École de biologie industrielle, 
ISTOM : École Supérieure d’Agro-Développement International, 
ECAM-EPMI : École Supérieure d’Ingénieurs en Génie Électrique, Productique et Management Industriel.

 

haut gauche j   haut droit b

Innovation et développement


À travers les 9 pôles de compétitivité (Advancity, ASTech Paris Région, Cap Digital Paris Région, Cosmetic Valley, Elastopôle, Finance Innovation, Medicen Paris Région, Mov’eo, System@tic Paris Région) qui y sont actifs, l’ambition du Val d’Oise consiste à favoriser les synergies entre les entreprises, les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche publics ou privés pour permettre le lancement de projets de développement économique, d’innovation et de coopérations internationales.

bas gauche j   bas droit j

les passagers aériens et ferroviaires depuis et vers les principales métropoles françaises et européennes.
Il dispose aussi de la présence du 1er aéroport d’affaires européen, Paris Le Bourget.
Les autoroutes A1, A16 et A15 offrent une liaison rapide vers Paris et La Défense mais aussi vers les ports de Rouen et du Havre vers Calais et le tunnel sous la Manche vers Londres, et vers les métropoles de l’Europe du Nord. Enfin, la voie rapide « La Francilienne » facilite les accès vers l’aéroport international Roissy-Charles-de-Gaulle.

Des atouts économiques et technologiques

Si son tissu économique est composé majoritairement de PME-PMI, le Val d’Oise accueille bon nombre de grandes firmes qui exercent un rôle capital dans sa dynamique économique. Sièges sociaux et groupes industriels de renom ont déjà choisi le Val d’Oise qui dispose de la présence de plus de 1 200 entreprises internationales dans 180 parcs d’activités économiques, avec des services associés. Avec une longue tradition industrielle et une main-d’oeuvre jeune et qualifiée, le département s’est enrichi, en 20 ans, de plus de 85 000 emplois salariés.
Les secteurs d’activité du Val d’Oise s’inscrivent dans des domaines d’excellence : l’aéronautique et les services aéroportuaires, la cosmétique, les systèmes électroniques embarqués, l’instrumentation scientifique et technique, les applications pour la sécurité etla gestion des risques, les technologies de l’environnement, le transport et la logistique ainsi que l’automobile.

Le Val d’Oise bénéficie aussi des actions de 9 pôles de compétitivité, labellisés par le Gouvernement, dans les domaines des logiciels et systèmes complexes, de la santé et des biotechnologies, de l’image, du multimédia et de la vie numérique, de la sécurité routière et la mobilité durable, de l’aéronautique et du spatial, de l’industrie financière, des caoutchoucs et polymères, de la cosmétique et de la ville et la mobilité durable.

Un territoire connecté et porteur de projets majeurs

Le Val d’Oise développe des projets structurants dans la dynamique du Grand Paris à travers des infrastructures de transports mais aussi des équipements et projets majeurs de niveau

photo03

international pour l’économie des échanges et le tourisme d’affaires (Aéroville, Roissy Park International, Paris Nord 2, International Trade Center, EuropaCity).
À la pointe des nouvelles technologies, le maillage complet du territoire en télécommunications à très haut débit du sera finalisé en 2020.

 

La diversité des territoires

Le Val d’Oise offre de nombreuses opportunités pour l’implantation des entreprises sur des territoires aux caractéristiques diversifiées, mais toujours facilement accessibles du centre de Paris et de l’aéroport Paris- Roissy-Charles de Gaulle. Des accompagnements sont disponibles pour faciliter les projets d’investissements sur six territoires majeurs : Vexin, Agglomération de Cergy-Pontoise, Pays de France, Vallée de Montmorency, Rives de Seine et Plaine de France.

Le Val d’Oise dispose de capacités foncières en zones urbaines et rurales y compris au sein de ses deux Parcs Naturels Régionaux. Il peut proposer une palette complète de produits immobiliers : bureaux, entrepôts, laboratoires, locaux d’activité, bâtiments industriels, centres d’affaires et pépinières.

photo04

vignettes ptt fr

Téléchargez le PowerPoint de présentation au format .pdf

Les activités numériques

activites numeriques-001

activites numeriques-002

Les activités numériques constituent l’un des domaines d’excellence de la Région d’Ile-de-France. Le Val d’Oise accueille d’importants établissements relevant de ce secteur d’activité, ainsi que des établissements d’enseignement de premier ordre qui participent à cette dynamique.

L’économie du numérique, qui s’étend des jeux vidéos aux télécommunications en passant par les composants micro-électroniques et l’Internet, implique tout autant les professionnels, de par la généralisation des outils informatiques et multimédias dans les entreprises, que les particuliers, touchés notamment par l’introduction de la domotique.

Les domaines couverts par les applications numériques concernent tous les transferts d’informations au travers des données, voix, image et son.

media27406 Les filières d’activités concernées vont des nanotechnologies aux logiciels avancés, des systèmes informatiques aux contenus multimédias et à leurs services associés en ligne.
Aujourd’hui, le Val d’Oise accueille :

  • 400 entreprises relevant de la filière numérique,

  • 1 400 entreprises impliquées dans l’utilisation de ces technologies,

  • 6 établissements d’enseignement supérieur liés à ce secteur d’activité,

  • plusieurs laboratoires de recherche, publics et privés intervenant dans ce domaine.

 

« CAPweb CT 95 vise le développement de l’e-citoyenneté à travers la thématique de la vie numérique accessible à tous. Le Conseil départemental du Val d’Oise est pilote de ce projet retenu dans le cadre du pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région. Signe d’engagement fort de la part d’une collectivité locale ».

media25067
Le CEEVO soutient la promotion d’un certain nombre de filières d’excellence stratégiques pour le Val d’Oise. Il accompagne les réseaux d’entreprises performantes impliquées dans ces secteurs d’activités et inscrites, pour la plupart, dans la dynamique des pôles de compétitivité.

 

media25091


QUELQUES RÉFÉRENCES EN VAL D’OISE

SAGEM COMMUNICATION
Équipements d’émission et de transmission hertzienne

CARTOSPHÈRE
Édition de logiciels

JOHNSON CONTROLS AUTOMOTIVE ELECTRONIC
Équipements électroniques

MADEP
Industrie, électrotechnique et automatismes

PTV LOXANE
Édition de logiciels

SONY France SA
Commerce électroménager

THALÈS COMMUNICATION SA
THALÈS TRAINING SIMULATION

TYCO ELECTRONICS France SAS
Fabrication de matériel électrique basse tension

CENTRE EUROPÉEN D’ENTREPRISES ET D’INNOVATION (CEEI) Neuvitec 95
media27406 Géré en partenariat entre le Conseil départemental du Val d’Oise et la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, par l’intermédiaire de l’ACCET Val d’Oise Technopole, le Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation (CEEI), Neuvitec 95, est implanté au coeur du pôle universitaire et scientifique de Neuville-sur-Oise, l’une des douze communes de Cergy-Pontoise.
Incubateur et pépinière d’entreprises technologiques, Neuvitec 95 est orienté vers les projets innovants et technologiques et ouvert sur l’enseignement supérieur et la recherche.
Depuis sa création, en 1998, Neuvitec 95 soutient l’esprit d’entreprise au sein des établissements supérieurs et a déjà vu, par exemple, un étudiant de l’ENSEA rejoindre une start-up hébergée dans la pépinière, un diplômé de l’EPMI développer son projet de création d’entreprise ou un étudiant de l’Université créer son entreprise de commerce électronique.
La pépinière accueille déjà plus d’une dizaine de jeunes entreprises dont l’activité est soit liée directement aux technologies numériques, soit à l’utilisation de leurs outils.
Neuvitec 95 - Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation Val d’Oise
www.accet.asso.fr

media25049

Rencontre annuelle chercheurs/entreprises
media27406 Dans le cadre des actions de rapprochement des établissements d’enseignement supérieur avec les PME-PMI du département, développées par le CESE 95 (Carrefour Enseignement Supérieur / Entreprises du Val d’Oise), le CEEVO s’implique fortement chaque année dans la Semaine de la Recherche et de l’Innovation en Val d’Oise. Celle-ci propose, sur le territoire, de nombreuses manifestations : conférences, visites d’usines, d’entreprises et de laboratoires de recherche, rendez-vous d’affaires, etc. Gratuite et ouverte à tous, cette manifestation donne l’occasion de découvrir certaines entreprises et laboratoires de la filière numérique ainsi que l’avancement des projets du pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région.

 

media25043


Recherche et enseignement supérieur :

  • UCP : Université de Cergy-Pontoise

  • ENSEA : École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications

  • EISTI : École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information

  • EPMI : École d’Électricité, de Production et des Méthodes Industrielles

  • ESSEC : École Supérieure de Sciences Économiques et Commerciales

  • ITIN : École Supérieure d’Informatique, réseaux et télécoms

  • Institut Polytechnique Saint-Louis

Laboratoires publics :

  • ETIS (ENSEA-UCP-CNRS) : Équipe Traitement des Images et du Signal

  • ECIME (ENSEA-UCP) : Équipe Circuits Instrumentation de Modélisation Électronique

  • ECS (ENSEA) : Équipe Commande des Systèmes

  • ESTI : équipes de recherche EARLY et LAPI

  • ITIN : centre de recherche et d’innovation

Laboratoires privés :

  • Sagem Groupe SAFRAN (Téléphonie mobile Défense et Sécurité Activités audiovisuelles)

  • JOHNSON CONTROLS AUTOMOTIVE ELECTRONIC

  • THALÈS

media25073

media25085  

Pour consolider sa position dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle, la France a créé des pôles de compétitivité mondiaux, à « vocation mondiale » ou nationaux. Destinés à rapprocher les entreprises, centres de recherches et organismes de formation pour mutualiser les compétences, ils s’inscrivent dans une politique industrielle déjà développée par ses voisins allemands et italiens. Chaque pôle ancré dans le Val d’Oise donne au territoire une dimension économique internationale.

Aéronautique, santé, technologies de l’information et de la communication, transport, énergie, finance La liste des 71 pôles labellisés par le CIADT (Comité Interministériel pour l’Aménagement et le Développement du Territoire) couvre les principaux secteurs d’activité et tout le territoire français.
Soutenus financièrement par l’État, les projets initiés au sein des pôles peuvent également ouvrir à des exonérations fiscales et des allègements des charges sociales. Les collectivités locales peuvent, de plus, proposer des exonérations de taxes locales.

6 pôles de compétitivité dans le Val d’Oise
media27406 Parmi les pôles de compétitivité mondiaux ou à vocation mondiale, six d’entre eux impliquent directement les entreprises du Val d’Oise : ASTech Paris Région,Cap Digital Paris Région, Finance Innovation, Medicen Paris Région, Mov’eo et System@tic Paris Région.

L’obtention du label « Pôle de compétitivité » a des conséquences immédiates pour le département. Il valorise son image de marque et la notoriété de ses entreprises, établissements universitaires et de recherche.


media25079

media25055

Le pôle de compétitivité à vocation mondiale : Cap Digital Paris Région
media27406 Cap Digital Paris Région (pôle de compétitivité à vocation mondiale) représente une concentration de compétences uniques au monde. Polarisé sur l’image, le multimédia et la vie numérique, il s’appuie sur la présence d’entreprises valdoisiennes au coeur des technologies numériques (Sagem, Thalès, Thomson Broadcast) et sur celle d’établissements supérieurs et laboratoires de recherche spécialisés dans ce domaine (Université de Cergy-Pontoise, ENSEA1, EISTI2, ESSEC3, ITIN4, ETIS5, ECIME6).

Le pôle regroupe entreprises et centres de recherche dans six domaines d’activité:

  • cinéma et audiovisuel,

  • jeux vidéos,

  • patrimoines numériques,

  • ingénierie des connaissances,

  • éducation,

  • communication multimédia.

Des entreprises et établissements d’enseignement du Val d’Oise sont déjà impliqués dans 3 projets du Pôle de compétitivité :

  • le projet HD3D-IIO avec le groupe Thalès,

  • le projet PPRE avec l’EISTI (le « cartable électronique »),

  • le projet TERRA NUMERICA avec le groupeThalès qui le pilote.

 

1 ENSEA : École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications - 2 EISTI : École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information - 3 ESSEC : École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales - 4 ITIN : École Supérieure d’Informatique, réseaux et systèmes d’information - 5 ETIS : Équipe Traitement des Images et du Signal - 6 ECIME : Équipe Circuit Instrumentation et Modélisation Électronique de l’ENSEA

media25097

TERRA NUMERICA : le numérique au service du citoyen
media27406 Le projet Terra Numerica s’inscrit comme un projet structurant du pôle Cap
Digital Paris Région. Projet coopératif sur la numérisation des territoires et de leurs ressources, il vise à développer la valorisation multimédia de ces informations.
« Engagé et animé par l’établissement Thalès de Cergy-Pontoise, au coeur du Val d’Oise, Terra Numerica est un ensemble de technologies appliquées à la vie des citoyens pour les préparer à vivre dans les villes du futur, explique Hervé Rochard, responsable au sein du groupe Thalès. L’image de synthèse numérisée et animée est la clé de tout le dispositif. Elle permet d‘obtenir une représentation geospécifique des villes (même à l’échelon de Paris ou de l’agglomération de Cergy-Pontoise qui sont de taille identique) puisque chaque m2 est numérisé par avion. » Avec Terra Numerica, un industriel qui cherche à s’implanter dans le Val d’Oise ou par exemple au coeur de son agglomération Préfecture, Cergy-Pontoise, a tous les atouts en main. Il pourra observer, virtuellement, sur la maquette électronique animée de toute l’agglomération, le site le plus adapté à la rentabilisation de ses affaires (accès, transports, etc.), à ses besoins industriels (rejets, déchets, ...) mais aussi à ceux de ses salariés avec une prise en compte des exigences humaines et des critères de développement durable. Tout est passé au crible : le bruit, la pollution, le taux d’ensoleillement ou de pluies qui sont simulés en images à partir d’une cartographie, bien réelle, elle, puisque créée à partir de photos des sites existants.
Porté par la volonté du groupe Thalès qui fabrique des simulateurs de vols dans son établissement du Val d’Oise, avec ses partenaires du pôle Cap Digital Paris Région, ce projet implique non seulement des laboratoires d’écoles d’ingénieurs comme l’ETIS et l’ENSEA mais aussi des PME-PMI qui collaborent avec Thalès. Il ouvre la porte à de multiples utilisations comme la gestion du transport et l’aide à la navigation, la sécurité civile et les risques environnementaux et, plus ludiques la muséographie et les services d’information culturels et touristiques.

DES INGÉNIEURS EXPERTS DANS LEUR SPÉCIALITÉ
media27406 La Semaine de la Recherche et de l’Innovation en Val d’Oise qui se tient chaque année en Val d’Oise est souvent l’occasion pour les chercheurs du département de présenter aux entreprises leurs projets à travers des conférences ou des tables rondes. L’EPMI* et l’ITIN se prêtent fréquemment à ce genre d’exercice.

Prévenir les dangers des transformateurs électriques
L’EPMI travaille dans le domaine de la protection anti-incendie des matériels de puissance.
Les transformateurs sont considérés comme les éléments les plus dangereux dans les installations électriques. Plusieurs experts prévoient même une augmentation de pannes de 1 à 2% dès 2008. Moumen Darcherif, directeur de L’EPMI, évoque, à titre d’exemple, un état des risques et propose des solutions. Des études et des quantifications des phénomènes résultant d’un défaut électrique ont été effectuées dans ce sens. L’EPMI développe, entre autres, un modèle multiphysique de transformateur.

L’apport des nouvelles technologies (comme la Réalité Virtuelle) dans les services à la personne
Florent Michel, ingénieur Réalité Virtuelle à l’ITIN, travaille par exemple sur les bénéfices des nouvelles technologies apportées à la pratique de la médecine ; il démontre les bienfaits apportés à la vie des citoyens - y compris les personnes âgées ou en perte d’autonomie - à travers des services en ligne mis en place par l’ensemble des services administratifs d’une municipalité.

*EPMI : École d’Électricité, de Production et des Méthodes Industrielles

Val d'Oise, sa vocation technologique, son ouverture au monde

media24917

Le département du Val d’Oise est inscrit dans six pôles de compétitivité mondiaux ou à vocation mondiale qui recouvrent les domaines de la santé, du numérique, des systèmes et logiciels complexes, de l’automobile, de l’aéronautique et des finances. Il offre le dynamisme d’un bassin économique performant lié à une réelle qualité de vie, sur un territoire à l’environnement préservé. Situé à la périphérie de Paris, il bénéficie de la présence de
l‘aéroport Roissy Charles-de-Gaulle.

Au coeur de la première région française, l’Île-de-France, le Val d’Oise est un département compétitif situé à quelques kilomètres de Paris. Avec 1,2 million d’habitants, il présente un double visage :

  • un espace urbanisé sur toute sa frange méridionale depuis Cergy-Pontoise, le secteur d’Argenteuil et de Bezons jusqu’aux communes du Sud-Est proches de l‘aéroport Roissy Charles-de-Gaulle ;

  • mais aussi deux parcs naturels régionaux et de très vastes espaces ruraux maintenus en zones de production agricole : poly-culture et élevage dans le Vexin Français et grande agriculture à valeur ajoutée en Plaine de France. Le Val d’Oise est un territoire jeune. Un tiers des habitants a moins de 20 ans. 

Des pôles d’activités économiques ouverts sur le monde

media27385 Situé en périphérie nord et nord-ouest de Paris, le Val d’Oise bénéficie d’une situation privilégiée à la fois en tant que prolongement naturel de la métropole parisienne, mais aussi en tant que porte d’entrée vers l’Europe du Nord (Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas et Europe de l’Est...).
Son caractère international est renforcé par la présence, sur son territoire, de l’Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle (1er aéroport d’Europe
Continentale). Celui-ci, disposant d’une gare TGV intégrée, facilite des connexions rapides pour les passagers aériens et ferroviaires depuis et vers toutes les principales métropoles françaises, européennes et mondiales.

" En Val d’Oise, on simplifie tous les jours la vie des entrepreneur "


media24947

Un tissu d’entreprises à forte complémentarité

media27385 Si le tissu économique du département est composé d’une large majorité de PME-PMI, le Val d’Oise accueille nombre de grandes firmes qui exercent un rôle capital dans son essor économique. Sièges sociaux et groupes industriels de renom national ou international ont déjà choisi le Val d’Oise. L’agglomération de Cergy-Pontoise, le bassin technologique d’Argenteuil et de Bezons et le secteur situé à proximité de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle en accueillent de nombreuses : 3M, SPIE, BP, JONHSON, DASSAULT, SAGEM Groupe SAFRAN, PEUGEOT, THALES, THOMSON, FUJITSU-SIEMENS, KUBOTA, SONY ERICSSON, OPEL, YAMAHA, EADS, NIELSEN, BROTHER, HUAWEI, VALEO, PIONEER...

Les PME-PMI sont orientées vers dessecteurs d’activités à vocation technologique : fabrication mécanique et d’équipements industriels, activités numériques, électronique, matériel médical à haute valeur ajoutée...

Inscrit dans 6 pôles de compétitivité mondiaux ou à vocation mondiale

media27385 Le territoire du Val d’Oise est concerné par les périmètres de six « pôles de compétitivité » labellisés par le gouvernement français, dans les domaines des Logiciels et Systèmes Complexes : System@tic Paris Région ; de la Santé et des Biotechnologies : Medicen Paris Région ; de l’Image, du Multimédia et de la Vie Numérique : Cap Digital Paris Région ; de la Sécurité Routière et la Mobilité Durable : Mov’eo ; de l’Aéronautique et du Spatial : ASTech Paris Région ; et de l’Industrie Financière : Finance Innovation.

Les filières d’excellence du Val d’Oise sont également relayées par des réseaux d’entreprises qui maillent le territoire, dans plusieurs domaines de compétences : Comité Mécanique, Réseau Mesure (RMVO), Réseau des Eco-industries, Réseau Automobile Val d’Oise – Yvelines (RAVY), Réseau aérospatial (Val d’Oise SAT)
 

120 parcs d’activités autour de 2 bassins d’emplois majeurs : Cergy-Pontoise et le pôle aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle

media27385 Dans le Val d’Oise, près de 3 000 hectares sont actuellement dédiés à 120 parcs d’activités économiques. En une vingtaine d’années, le département s’est enrichi de plus de 100 000 emplois salariés nouveaux. C’est l’une des meilleures performances réalisées en France en terme d’accroissement.

Les six territoires du département forment des sous-ensembles géographiques qui servent de base aux stratégies du Conseil départemental du Val d’Oise. Ils développent des enjeux économiques différents :

  • Le Vexin Français,

  • Le Pays de France,

  • La Vallée de Montmorency,

  • L’agglomération de Cergy-Pontoise,

  • La Plaine de France (incluant la zone aéroportuaire de Roissy-CDG),

  • Les Rives de Seine (autour du pôle d'Argenteuil et de Bezons).

media24953


media24935

Cergy-Pontoise,
une agglomération majeure reliée aux pôles économiques de Paris, La Défense et Roissy Charles-de-Gaulle.

media27385 Construite à partir de 1969 sur une superficie équivalente à celle de Paris, Cergy-Pontoise, la préfecture du Val d’Oise, est une métropole de 200 000 habitants, dotée de tous les équipements dédiés au bien-être de ceux qui y vivent et y
travaillent.
Cergy-Pontoise bénéficie d’un réseau de voies de communication performant :

  • des lignes SNCF vers deux gares parisiennes : la Gare du Nord et la Gare Saint-Lazare, ainsi que les lignes A et C du RER (Réseau Express Régional), mettent l’agglomération à 35 minutes du coeur de Paris.

  • en voiture, les autoroutes A15 et A86 permettent de relier le quartier de La Défense en 20 minutes.

  • la Francilienne A104 rend l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle accessible en une demi-heure.

  • la ligne de « Bus Express » relie Cergy-Pontoise à l’aéroport Charles-de-Gaulle et à sa gare TGV.

  • des ports fluviaux, sur l’Oise, permettent le transport de marchandises, en particulier depuis les ports de Rouen et du Havre.

  • un aéroport d’affaires est situé à quelques minutes seulement du centre de l’agglomération.


En matière d’enseignement supérieur, l’Université de Cergy-Pontoise accueille 18 000 étudiants, et les écoles supérieures de gestion et d’ingénieurs (ESSEC1, ENSEA2, EISTI3, EPMI4, ITIN5, Institut Polytechnique Saint-Louis) comptent plus de 13 000 élèves. Cergy-Pontoise, second pôle d’enseignement supérieur en Ile-de-France après Paris, dispose à la fois d’un potentiel universitaire et industriel (plus de 4 000 entreprises) et a, de ce fait, une vocation de locomotive économique pour le département tout entier.

1 ESSEC : École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales
2 ENSEA : École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications
3 EISTI : École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information
4 EPMI : École d’Électricité, de Production et des Méthodes Industrielles
5 ITIN : École Supérieure d’Informatique, réseaux et télécoms

Autour de laéroport Paris Roissy Charles-De-Gaulle :des opportunités importantes pour l’accueil d’activités internationales 

media27385 Ce secteur du Val d’Oise bénéficie d’une situation exceptionnelle compte tenu de l’existence d’axes routiers importants (A1, Francilienne, A16) et de la présence de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (aéroport, gare TGV, stations RER). Au sein de la plateforme aéroportuaire, des programmes immobiliers (Roissypole), une pépinière d’entreprises (Hubstart Center) et un centre de promotion économique (« Datagora Roissy CDG Area ») sont dédiés à l’accueil des entreprises.

Plusieurs parcs d’activités situés sur les territoires des communes proches de l’aéroport développent leurs offres de services pour accueillir des entreprises de haute technologie ou à vocation internationale.
La création programmée de gares destinées au fret express à grande vitesse, connectées au pôle aéroportuaire (Roissy CAREX), ainsi que les nouveaux sites d’implantation pour des entreprises utilisant les services des intégrateurs (Fedex, DHL, UPS) pour le transport de produits à haute valeur ajoutée, renforcent considérablement l’attractivité de ce secteur stratégique.


media24929

Quatre autres pôles économiques complémentaires dans le Val d’Oise

media27385 LES RIVES DE SEINE, au sud, proches de Paris-La Défense, sont idéalement situées pour accueillir des entreprises technologiques et tertiaires. Le pôle industriel d’Argenteuil et de Bezons, qui dispose d’un site universitaire, est spécialisé dans l’aéronautique, les industries métallurgiques et de haute technologie, mais aussi dans les filières de la chimie fine ou de la plasturgie. L’arrivée du tramway depuis La Défense et l’ouest de Paris renforce l’attractivité de ce territoire.

media27385 LE PAYS DE FRANCE, au nord-ouest, est un territoire marqué par une prédominance de l’habitat individuel. Les acteurs locaux soutiennent le développement de l’emploi par la création et la modernisation des parcs d’activités dont ceux de Persan et de Beaumont-sur-Oise. La création d’un pôle multimodal (voie d’eau-voie ferrée-route) dans le parc d’activités de Bruyères-sur-Oise contribue à l’attractivité économique de ce secteur.

media27385 LA VALLÉE DE MONTMORENCY est avant tout un espace résidentiel vivement recherché. Mais les parcs d’activités à taille humaine des communautés d’agglomérations « Val et Forêt » et « Vallée de Montmorency », tout comme ceux des autres communes du secteur (Sannois, Enghien-les-Bains) situées sur l’axe du RER et des liaisons rapides vers les Gares Saint-Lazare et du Nord y accueillent également un tissu très riche en PME-PMI spécialisées : haute technologie et sous-traitance en mécanique, plastique ou électronique.

media27385 LE VEXIN FRANÇAIS, étendu sur toute la moitié ouest du département, a conservé un caractère rural en raison du maintien de son activité agricole et de sa labellisation en tant que Parc Naturel Régional. Sa qualité de vie y attire de nouveaux habitants et des entreprises innovantes, au coeur des parcs d’activités à haute qualité environnementale, qui trouvent tous les atouts d’une offre immobilière sélective dans un espace préservé.


 media24959
media24923


Le CEEVO (Comité d’Expansion Économique du Val d’Oise), l’agence de développement et d'attractivité des territoires du Val d'Oise, est, depuis 1973, au service des entreprises du département et de celles qui souhaitent s’y implanter. Ses missions s’articulent autour de quatre orientations prioritaires :

  • l’ouverture du Val d’Oise et de ses entreprises à l’international,
  • le renforcement de la vocation industrielle et technologique du département,
  • la valorisation des réseaux d’entrepreneurs, chercheurs et institutionnels,
  • la promotion de la diversité de ses territoires, fondées sur un même principe : la simplification des démarches pour tous les acteurs, existants ou potentiels, du territoire.


En Val d’Oise simplifiez-vous la vie !

media27385 Les actions mises en oeuvre par le CEEVO sont tout aussi précieuses pour une entreprise valdoisienne désireuse d’exporter et de s’ouvrir à l’international, que pour toute entreprise française et internationale souhaitant s’implanter en Val d’Oise.

Accueil, conseil et soutien aux entreprises

media27385 Le CEEVO entretient des relations suivies avec les institutions et organisations économiques. Cette maîtrise de l’information lui permet de jouer un rôle de conseiller des créateurs et des dirigeants d’entreprises. Ses équipes interviennent à chaque étape de la vie des sociétés : création, développement, recherche et innovation, internationalisation, transmission, reprise... en partenariat avec les autres acteurs du développement local(chambres consulaires, groupements patronaux, services de l’État, technopole, incubateurs, pépinières d’entreprises, clubsd’entrepreneurs...).

Gestion d’un observatoire économique

media27385 Le CEEVO recueille et exploite les informations économiques et statistiques sur la situation et l’activité des entreprises du département. Les données traitées nourrissent ses publications et composent un outil fiable d’aide à la décision pour les dirigeants d’entreprises et les responsables économiques.

Promotion économique du département

media27385 Le CEEVO organise régulièrement des conférences, des colloques et participe à des salons professionnels en France et à l’étranger. Il est à l’initiative de nombreuses manifestations économiques et forums techniques. Il anime un espace « Information Entreprises Val d’Oise » au coeur de la Gare TGV de l’Aéroport Charles-de-Gaulle et dispose de bureaux de représentation au Japon, à Osaka, et en Chine, à Shanghai.

Soutien aux implantations

media27385 La constitution d’une banque de données informatisées (www.implantation95.com), mises à jour constamment, permet, dans un délai très bref, de renseigner les responsables d’entreprises cherchant unterrain, des locaux d’activités, des bureaux... Les informations fournies font l’objet de fiches techniques adressées à des sociétés françaises ou étrangères cherchant un site d’accueil. Le CEEVO peut aussi accompagner l’entrepreneur sur les sites sélectionnés et le mettre en contact avec les promoteurs ou les responsables territoriaux.

Appui à l’exportation

media27385 Sous l’égide du Comité départemental de l’exportation « Val d’Oise International », sont organisés des journées sur les techniques d’exportation, des colloques de présentation des marchés extérieurs, l’accompagnement des entreprises dans leurs démarches, des missions d’approche de marchés étrangers et la participation à des salons industriels sur tous les continents.
Le CEEVO est fortement impliqué dans les réseaux internationaux d’agences de développement économique, en Europe (EURADA) et dans le monde (World Cities Alliance).

media24965

Des parcs d’activité labellisés technopole

À la façon des clusters américains qui labellisent des sites où la synergie d’acteurs (entreprises, centres de recherche et experts) symbolise une valeur ajoutée technologique, la démarche technopolitaine initiée et soutenue par le Conseil départemental du Val d'Oise, le CEEVO et animée par l’ACCET, rassemble les acteurs de la technologie, de l’innovation et de la recherche dans le département.

La Technopole Parc Saint-Christophe, à Cergy-Pontoise, est l’un des premiers parcs d’activités à avoir obtenu le label technopolitain. La Technopole Parc Saint-Christophe héberge sur son site plusieurs entreprises à forte valeur ajoutée technologique dans les secteurs du génie électrique, des réseaux informatiques et téléphoniques, des télécoms, du traitement dématérialisé des transactions bancaires, du pétrole, du gaz et du transport. L’ITIN, l’Institut de formation en informatique, réseaux et télécoms, a également choisi d’y installer son campus d’étudiants.
www.parc-saint-christophe.com

Le Parc d’activités technopolitain de Sarcelles-Villiers le Bel, rassemble, à proximité de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, un tissu d’entreprises, PME-PMI pour la plupart, issues de secteurs industriels aussi diversifiés que la mécanique, la sous-traitance de chargements de bagages, les travaux publics, les transports, l’imprimerie, la base logistique des décors de la Comédie Française, etc. Il dispose d’équipements de haut niveau (voiries, signalétique, sécurité). C’est le second parc, labellisé Technopole, dans le Val-d’Oise.
www.aspi-sarcelles.com

media24941

Télécom, software mobile et numérique en Val d'Oise

     ceevo fiche telecom FR HD Page 1
Val d'Oise, territoire de confiance

haut gauche j pale   haut droit j pale

La fibre pour tous les Valdoisiens en 2020


Le Val d’Oise est le département le plus avancé de l’Île-de-France et l’un des premiers en France dans l’installation de la fibre optique, enjeu majeur en terme de compétitivité territoriale au XXIe siècle. Il s’agit d’un équipement indispensable pour l’attractivité du Val d’Oise, privilégié par le Conseil départemental. L’ensemble des entreprises et des foyers du territoire sera couvert d’ici 2020.

bas gauche j pale   bas droit j pale

haut gauche j   haut droit j

Incubateur d’Enghien-les-Bains


Enghien-les-Bains accueille le Numeric Lab, inauguré en janvier 2015. Cet incubateur de start-up numériques innovantes propose aux entreprises un hébergement souple pour produire, prototyper et structurer les projets numériques de demain, dans le mobilier intelligent, les applications, les objets connectés, la robotique…. Un accompagnement sur mesure est proposé avec des partenaires locaux et internationaux.

bas gauche j   bas droit j
Zoom sur une filière

Le Val d’Oise a une longue tradition d’accueil de grands noms du domaine de la télécommunication, tels que Sagemcom, Sagem-Mobile, Thales, Archos, Huawei... Certains y ont vu le jour, ou choisi d’y installer leur siège comme Atos à Bezons (86 000 collaborateurs dans 66 pays), entreprise leader de services numériques, de conseil et d’intégration de systèmes, d’infogérance, de big data et de sécurité. La dynamique des télécom en Val d’Oise tient aussi à la présence de l’ENSEA qui dispense des formations de haut niveau en électronique et traitement du signal, de l’EISTI et de l’ECAM-EPMI qui forment des ingénieurs à Cergy-Pontoise. Tous les domaines des télécom sont couverts dans le Val d’Oise.

Des fabricants de matériels de pointe

Le Val d’Oise accueille de nombreux fabricants de matériels de télécom, et non des moindres. 

Archos, spécialiste des tablettes et smartphones, a sans cesse révolutionné le marché des produits électroniques grand public et est en plein développement. Elle s’est notamment rapprochée de Logic Instrument, spécialisée dans l’électronique pour les professionnels. Installée à Domont, cette entreprise commercialise depuis 10 ans des PC portables et tablettes durcis, capables de résister aux environnements hostiles. Time Reversal Communications (Thales) fabrique des téléphones cryptés et possède une expertise unique dans le domaine des communications sans fil et des appareils portatifs sécurisés. Sagemcom, filiale du groupe Safran, est l’un des leaders mondiaux des terminaux communicants à haute valeur ajoutée (décodeurs, box Internet, compteurs électriques...).
Le groupe intervient dans trois secteurs : le broadband, l’énergie et l’Internet des objets. Morpho, pionnier  


telecom suite 01

dans le domaine des communications mobiles, est devenu le leader mondial de la biométrie et des solutions de paiement sécurisées.

Des gestionnaires
de données

Beaucoup de sociétés se spécialisent dans le stockage et la sécurisation des données informatiques, enjeu considérable pour les entreprises qui doivent protéger au mieux leurs informations stratégiques. EMC2 est le leader mondial dans ce domaine. Les solutions d’infrastructures qu’il propose permettent aux entreprises de modifier leur façon d’opérer et de créer de la valeur à partir de leurs informations existantes. Atos et Inside Secure se mobilisent aussi sur le développement de la technologie des data et du sans contact. Le groupe Iliad (maison-mère de Free) innove sur le marché du haut et très haut débit et a choisi d’installer à Saint-Ouen-l’Aumône un site majeur.

Des créateurs
d’applications

De nombreuses PME-PMI du Val d’Oise opèrent sur le marché des applications pour smartphones et tablettes. Trois incubateurs d’entreprises soutiennent les créations numériques innovantes :
Neuvitec95 à Neuville-sur-Oise, la pépinière d’entreprises de la Communauté d’agglomération Plaine Vallée, à Montmagny, à haute qualité environnementale, et à 10 minutes de la Gare du Nord-Paris, et Numeric Lab, hébergé dans le Centre des Arts d’Enghien-les- Bains :
• Neuvitec95 privilégie les initiatives dans le web, l’innovation sociale et le développement durable.
• La pépinière de Montmagny héberge une vingtaine de start-up de talent.
• Numeric Lab dont la start-up Indie Guides vient de s’illustrer avec son application éponyme.

 

Cette appli permet de découvrir les adresses cachées de Paris, Berlin, Tokyo, ou encore d’Istanbul. Elle est classée 4e du top 10 des meilleures nouvelles applications destinées aux voyageurs par le quotidien USA Today.

Ingénierie des télécom

Des PME-PMI valdoisiennes créent des solutions innovantes qui révolutionnent le monde des télécom.
Le territoire accueille des compétences de très haut niveau et dispose de capacités d’implantation pour les entreprises de toutes tailles qui interviennent dans ce secteur. Le Val d’Oise est un territoire privilégié. À quelques kilomètres au nord 

 

 

Les réseaux

haut gauche j   haut droit j

GSMA-Mobile World
Congress


Le Mobile World Congress est le salon des technologies de communications mobiles. Des entreprises du Val d’Oise y exposent leurs solutions innovantes, dont Atos, Archos, Morpho et Sagemcom. Le CEEVO y présente les opportunités d’implantation et de développement dans le Val d’Oise pour les entreprises de télécommunications et liées aux applications numériques.

bas gauche j   bas droit j


Enseignement supérieur

> Université de Cergy-Pontoise (UCP)
>École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications (ENSEA)
> École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information (EISTI)
> École d’Électricité, de Production et des Méthodes Industrielles (ECAM-EPMI)
> École de l'expertise numérique (ESIEE-IT)

Laboratoires de Recherche publics
> Laboratoire «Paragraphe» (UCP) Laboratoire de recherche interdisciplinaire
• Cybermédia, Interactions, Transdisciplinarité et Ubiquité
• Compréhension, Raisonnement et Acquisition de Connaissances
• Conception, Création, Compétences, Usages
• Ecritures et Hypermédiations Numériques nord 

de Paris et accueillant l’aéroport Paris Charles de Gaulle, il constitue une véritable porte ouverte vers le monde.

telecom suite 02 

 

 

 

> Laboratoire ETIS (UCP, ENSEA, CNRS) Équipe Traitement de l’Information et des Systèmes
• Indexation de données multimédia et intégration de données
• Imagerie
• Communications numériques
• Systèmes sur puce reconfigurables
• Neurocybernétique
> Laboratoire SATIE (UCP, CNRS, ENS Cachan, ENS Rennes, CNAM, Université Paris Sud, IFFSTAR) Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Énergie
• Axe de Recherche «systèmes d’information» (Instrumentation et imagerie; méthodes et outils pour les signaux et systèmes ; bio-microsystèmes et biocapteurs)
• Axe de Recherche «Systèmes d’énergie» (Électronique de puissance et intégration ; Matériaux magnétiques pour l’énergie ; Systèmes d’énergie pour les transports et l’environnement ; Électromobilité avancée)
> Laboratoire QUARTZ (EISTI, ENSEA, SUPMECA, ECAM-EPMI, Université Paris VIII)
• Systèmes complexes, systèmes mécatroniques
• Cyber Physical Systems (CPS), Internet Of Things (IOT), web sémantique
• Modèle multi-physiques réduits et compacts
• Sûreté de fonctionnement et reconfiguration dynamique des systèmes
• Matériaux intelligents
> Laboratoire LR2E (ECAM-EPMI)
• Axe Énergétique et Ville du Futur
• Axe Mécatronique et Systèmes Embarqués
• Axe Productique et Logistique Verte

 

 

Les entreprises de référence

Atos - Conseil en systèmes et logiciels informatiques
Catchmyworld - Conception et distribution d’applications pour smartphones et tablettes
Depaepe - Construction de terminaux et de matériels de tests (télécommunication et téléphonie)
EMC2 - Stockage, sécurisation et partage de données informatiques
Hub One - Opérateur télécom pour les entreprises, les aéroports et les sites à forte densité
Iliad - innovations sur le marché de l’accès haut débit et très haut débit (maison-mère de Free)
Inside Secure - Solutions de sécurité embarquée (paiement sécurisé, identification, contrôle d’accès)
Jimic - Développement d’applications mobiles et de sites web
LTE SAT - Ingénierie, installation et maintenance de réseaux
Logic Instrument - Conception, fabrication et commercialisation de téléphones, tablettes et ordinateurs utilisables en environnements hostiles (Archos)
Morpho - Expert de la Biométrie (transactions mobiles sécurisées, Internet des objets...)
Rakon France - Fabrication et commercialisation de composants électroniques pour applications professionnelles
Sagemcom - Terminaux communicants à haute valeur ajoutée - haut-débit, smart city, Internet des objets
Time Reversal Communications - Commercialisation de téléphones cryptés (Thales)

icone pdf ppt

Téléchargez le PowerPoint de présentation au format .pdf

La cosmétique en Val d’Oise

     ceevo fiche cosmetique FR
Val d'Oise, territoire de confiance

haut gauche j2   haut droit j2

L’expertise tests et mesures


Le Val d’Oise fait du soutien à l’innovation
et à la R&D des entreprises un axe prioritaire
de son développement économique.
Depuis 2009, pour soutenir sa filière cosmétique,
il encourage le partenariat avec la
Cosmetic Valley. Ce Pôle de Compétitivité
regroupe 300 entreprises membres. Le Val
d’Oise capitalise aussi sur son expertise
en matière de tests et mesures pour les
produits cosmétiques, domaine qui constitue
un enjeu majeur pour la filière cosmétique
et pour son tissu d’entreprises.

bas gauche j2   bas droit j2

haut gauche j   haut droit j

Conventions d'affaires


COMET à Cergy-Pontoise - De nombreuses techniques caractérisent les propriétés des actifs et des cosmétiques et leurs interactions avec la peau ou le cheveu. Les études physico-chimiques, les mesures des effets biologiques et cliniques présentent un enjeu crucial pour la filière cosmétique. COMET (Cosmetic Measurement & Testing) est le Congrès scientifique dédié aux tests des produits et actifs cosmétiques, lieu d’échanges pour les chercheurs académiques, les entreprises majors, les PME, les start-up du monde entier.

bas gauche j   bas droit j
Zoom sur une filière

La filière cosmétique représente 5 200 emplois dans le Val d’Oise. C’est l’un des secteurs qui a le plus progressé sur le territoire depuis 10 ans. Troisième secteur exportateur en France, avec 25 % de parts du marché mondial, l’industrie cosmétique française se partage majoritairement entre trois régions : l’Île-de-France, son territoire d’origine, et les régions Centre-Val de Loire et Normandie. 800 entreprises dans ces 3 régions, dont 78 % de PME, sont recensées au sein de la Cosmetic Valley, pôle de compétitivité. Plus d’un produit cosmétique sur 10 vendus dans le monde est fabriqué au sein de la Cosmetic Valley, devenu territoire de référence de la cosmétique mondiale.

Sysley choisit le Val d'Oise

Au sein de l’Île-de-France, qui constitue le premier bassin d’emploi du secteur, le Val d’Oise compte de grands noms de la cosmétique et du parfum, implantés pour la plupart depuis plus d’un quart de siècle.

Citons le Groupe Alès qui développe, depuis son implantation en 1988, à Bezons, ses produits de soins Lierac, sa gamme de produits capillaires Phyto et les parfums Caron ; Clarins, qui, implanté depuis 1976 dans le Val d’Oise, déploie laboratoires et unités de fabrication de ses lignes de soins et maquillage dans 60 000 m2 de locaux à Pontoise ; Matis qui fabrique des produits destinés aux professionnels de la coiffure et de la beauté, à Osny ; les Laboratoires Payot, à Cergy ; Sisley, qui a choisi de regrouper dans 45 000 m2 ses laboratoires et son pôle logistique mondial dans Le Parc de Saint-Ouen-l’Aumône. Le Val d’Oise accueille aussi les laboratoires et l’école de parfumerie du n°1 mondial des arômes et fragrances, Givaudan, créateur des parfums « Angel » de Thierry Mugler et « Opium » d’Yves Saint-Laurent et ceux du n°5, le japonais Takasago, implantés respectivement à Argenteuil et à Saint-Ouen-l’Aumône. 


cosm suite 01

Par ailleurs, d’autres entreprises cosmétiques ont ancré dans le Val d’Oise laboratoires et/ ou unités de fabrication. Daito Kasei, entreprise japonaise, fabrique à Frépillon des pigments colorés pour la cosmétique. Evaflor a épaulé Phycosource (start-up de Cergy-Pontoise) dans la production d’extraits de microalgues à des fins de tests. Perfrance crée à Cormeilles-en-Vexin des parfums sur mesure pour l’export (distributeurs de marques...). Paris Axe cosmétique vend des produits de maquillage à destination des professionnels ou des distributeurs.

Sensient Cosmetic
Technologies : sa vitrine
internationale en Val d'Oise

Sensient Cosmetic Technologies, groupe américain spécialiste des pigments et colorants pour l’industrie cosmétique, a choisi leVal d’Oise et investit dans son usine françaiseet ses bureaux à Cergy-Pontoise afin d’enfaire sa vitrine internationale. Les entreprises de la cosmétique trouvent en Val d’Oise un écosystème favorable à leur développement et tout ce qui concourt à l’élaboration d’un domaine d’activité stratégique autour de l’objectivation (la caractérisation des actifs cosmétiques). Le Val d’Oise a capitalisé sur un enjeu majeur pour le développement et l’innovation au sein de cette filière : les tests et mesures pour les cosmétiques.

 

De nombreux acteurs spécialistes de l’évaluation et de la caractérisation des cosmétiques sont ainsi présents en Val d’Oise parmi lesquels le Réseau Mesure (Cluster de PME spécialisées dans le domaine de la mesure). C’est aussi le cas pour la plate-forme Cosmétomique, portée par l’Université de Cergy-Pontoise, qui aide les entreprises de la filière à innover et à démontrer la sécurité et la performance des produits de la marque France, à l’aide d’outils d’excellence en termes de mesure et caractérisation. C’est pourquoi la Cosmetic Valley a choisi le Val d’Oise pour organiser COMET (Cosmetic Measurement & Testing), congrès scientifique international qui rassemble tous les 2 ans les scientifiques, ingénieurs, industriels et chercheurs académiques internationaux sur ce thème, à Cergy-Pontoise.

 

 --------------------------------------------------------------

Les réseaux

haut gauche j   haut droit j

Le Comité d’Expansion Economique (CEEVO) valorise la filière cosmétique à travers études, outils d’information, bases de données mis à disposition des entreprises et acteurs académiques de cette filière, animation des réseaux et organisation de manifestations. Le Réseau Mesure Val d’Oise rassemble les PME valdoisiennes de l’évaluation (tests) et de la caractérisation des cosmétiques; une plate-forme cosmétomique “Cosmetomic@UCP” portée par l’Université de Cergy-Pontoise contribue à démontrer la sécurité et la performance des produits cosmétiques.

bas gauche j   bas droit j


Recherche et enseignement supérieur
École de Biologie Industrielle (EBI) au sein de l’Institut Polytechnique Saint- Louis : ingénieurs et cadres des secteurs cosmétiques, pharmaceutiques, agro-industriels et environnementaux.
Université de Cergy-Pontoise (UFR “Sciences et techniques”) : Licence Cosmetest - Masters chimie fine, polymère, analyse ; méthode et technique d’analyse des cosmétiques ; biochimie des matériaux du vivant ;
Sciences du vivant et nouvelles technologies - Doctorat de Chimie.

Il s’agit de promouvoir l’excellence en cosmétique du Val d’Oise et des acteurs de sa filière dans le monde.

 

cosm suite 02 

 

 

 

 

 

ESSEC - MBA Luxe : seul MBA spécialisé en management international des marques de luxe.
EBI - ESCOM(1) - ISIPCA(2) : soutenues par la Fédération des industries de la parfumerie, les 3 écoles se sont regroupées pour mettre en place un Master spécialisé (BAC + 6) en “sécurité et réglementation
internationale des parfums et produits cosmétiques”.


Laboratoires publics
ERRMECE : Équipe de Recherche sur les Relations Matrices Extracellulaires/ Cellules.
SOSCO-UCP/ESCOM/CNRS : laboratoire de Synthèse Organique Sélective et Chimie Organométallique.
LPPI : Laboratoire de Physicochimie des Polymères et des Interfaces.
GRP2H : antenne de l’unité INSERM 680 axée sur les Physiopathologies Hépatiques Héréditaires : biologie moléculaire, séquençage d’ADN, clonage.

(1) ESCOM : École Supérieure de Chimie Organique et Minérale.
(2) ISIPCA : Institut Supérieure

 

Les entreprises de référence

Alès groupe - Fabrication et conditionnement de produits de beauté
Bioros (laboratoires) - Conception, fabrication de produits parapharmaceutiques et cosmétologiques
Clarins - Fabrication et conditionnement de produits de beauté
Daito Kasei Europe - Distribution de produits chimiques organiques de base
Evaflor - Fabrication industrielle de parfums et de produits cosmétiques
Fragrance Contact - Création et fabrication de parfums destinés à la parfumerie, la cosmétologie, aux produits d’hygiène, aux produits ménagers et d’ambiance
Givaudan France fragrances - Créateur de parfums et d’arômes
Herba Galenica - Laboratoire de cosmétique et de diététique
Leonor Greyl - Expédition de produits capillaires
NG Payot - Fabrication et vente de produits de beauté
Matis - Fabrication de produits cosmétiques
Perfrance - Conception et fabrication de parfums à la marque du client
Paris Axe cosmétique - Vente d’accessoires de beauté et cosmétique
Phycosource - Biotechnologie liée aux microalgues et au criblage. Vente d’extraits végétaux
Sensient Cosmetic Technologies - Matières colorantes pour la cosmétique et la coloration capillaire
Sisley - Laboratoires et plate-forme logistique produits de beauté, cosmétiques et parfums
Takasago Europe perfumery laboratory - Fabrication et création de concentrés de parfums
Tison Gallois (laboratoires) - Fabrication et vente de produits d’hygiène, parfumerie, cosmétologie

icone pdf ppt

Téléchargez le PowerPoint de présentation au format .pdf

Accès au CNER Eurada Festival d'Auvers logo made in 95  Conseil Général du Val d'Oise Région Ile de France logo Paris Region   logo Paris CDG Alliance

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"PME-PMI : Comment réaliser une étude de marché ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo