Logiciels et systèmes complexes en Val d'Oise

media25007 

media25019

System@tic Paris Région (pôle de compétitivité mondiale) opère dans la maîtrise des technologies clés (optique, électronique et logiciel) et des systèmes complexes pour quatre marchés applicatifs : les télécoms, l’automobile et le transport, la sécurité et la défense et dans les outils de conception et de développement des systèmes.

carre Parmi les entreprises impliquées dans le pôle de compétitivité, 50% sont des PME et trois des groupes industriels acteurs du pôle sont implantés dans le Val d’Oise (Sagem, Dassault et Thalès). Près de 2 300 chercheurs privés du département travaillent sur ces thématiques. Les laboratoires publics valdoisiens sont également de la partie : ETIS1, ECIME2, SUPMECA3, SATIE4). Ce secteur est particulièrement stratégique pour le Val d’Oise car il est à la croisée de nombreux domaines d’excellence du département comme l’industrie automobile ou l’aéronautique.
Plusieurs projets collaboratifs du pôle System@tic Paris Région sont ancrés dans le Val d’Oise parmi lesquels :

  • Ter@ops avec le laboratoire ETIS (UCP/CNRS/ENSEA),

  • URC avec l’Université de Cergy-Pontoise,

  • PFC (Plate-formes de confiance) avec SAGEM Défense Sécurité, dans le cadre du marché applicatif sécurité & défense. Le projet PFC est complété par les projets SIC et MOBISIC pour la sécurisation des infrastructures critiques et la gestion de crise des événements grand public.

Open source : des partenaires en Val d’Oise 

carre Sur le thème des logiciels libres, le projet Open source est intégré au pôle System@tic Paris Région. 80 PME ont adhéré dès l’origine au projet ainsi que des grandes écoles ou éditeurs tels que Unilog, IBM, Cap Gemini Les perspectives de croissance des logiciels libres représentent plus de 40% par an. En France, le marché est estimé à 3 milliards d’euros d’ici à 2010. Open source permet à l’Île-de-France et à ses 400 sociétés spécialisées de devenir une véritable Open Source Valley, « le poumon économique, scientifique et académique du logiciel libre en Europe ». Les établissements d’enseignement supérieur du Val d’Oise (ESSEC, EISTI, ITIN) se sont immédiatement positionnés en partenaires de la démarche ainsi que plusieurs PME-PMI du secteur des logiciels implantées dans le Val d’Oise.

1 Etis : Équipe Traitement des Images et du Signal
2 Ecime : Équipe Circuit Instrumentation et Modélisation Électronique de l’Ensea
3 Supmeca : Institut Supérieur de Mécanique de Paris
4 Satie : Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Énergie

media25025

Les défis de Sagem Défense Sécurité dans le pôle System@tic Paris Région 

PFC pour protéger les secrets diplomatiques et la vie privée

Le projet PFC (Plateforme de confiance) est né de la difficulté à proposer des postes bureautiques qui puissent à la fois :

  • traiter des informations d’un haut niveau de sécurité,

  • avoir une interaction la plus large possible avec l’extérieur. L’exemple-type est celui de l’ambassadeur qui souhaite, du même poste informatique, se connecter sur Google et envoyer des télégrammes diplomatiques confidentiels. L’objectif visé par PFC est donc de conjuguer la fiabilité en terme de sécurité des postes informatiques et des serveurs. Pour cela, on « encapsule » le système d’exploitation (Windows, Linux) par un système d’exploitation maîtrisé qui jouera le rôle d’une enceinte de confiance pour garantir la protection de données et celle des accès aux réseaux. De nombreuses applications y compris d’ordre privé comme le secret d’un dossier médical sont concernées par ce projet.

    SIC (Sécurisation des Infrastructures Critiques) pour tous
    SIC est un projet qui vise à la Sécurisation des Infrastructures dites « Critiques » comme celles qui assurent le fonctionnement des transports publics (aéroports, gares, etc..), des infrastructures de santé et de tout ce qui garantit la pérennité des éléments essentiels à la vie (eau, santé, électricité, télécommunications). Le projet SIC est centré sur la mise au point de systèmes et de capteurs qui permettent de gérer au mieux les crises dans tous les lieux

susceptibles d’accueillir des foules de personnes. Un groupe
de chercheurs de Sagem à Cergy-Pontoise a déjà testé des applications telles que la vidéosurveillance et le contrôle d’accès par biométrie.
MOBI SIC, en relation étroite avec le projet SIC, tente de définir le « poste de commandement idéal » qu’il aurait fallu avoir pour gérer le « 11 septembre 2001 » ou qui devrait être opérationnel quand un stade chargé de monde s’effondre en plein match ou qu’une usine explose. Comment communiquer, vers qui ? Quels acteurs doivent opérer ? MOBI SIC vise à créer un système mobile, modulaire et rapidement déployable pour sécuriser des événements ponctuels ou intervenir sur des crises locales. Ce sont les solutions qu’essayent de mettre au point les chercheurs de MOBI SIC dans leurs laboratoires pour devancer la meilleure gestion de crise possible face à l’imprévu.


« Ce secteur des systèmes et logiciels libres est particulièrement stratégique pour le Val d’Oise car il est à la croisée de domaines d’excellence du département comme les procédés industriels liés à la sécurité (biométrie, etc.), à l’automobile et à la sous-traitance aéronautique ».

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"PME-PMI : Comment développer l'excellence opérationnelle et l'amélioration continue dans l'entreprise ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo