JO Paris 2024 : "JO 2024 à Paris : le Val-d’Oise lance son opération séduction pour attirer les délégations" (Article Le Parisien)

jo2024pariscdvo
Source : Le Parisien

D’ores et déjà assuré d’accueillir la délégation américaine lors des Jeux olympiques de 2024, le département a fait appel à un cabinet spécialisé et a ouvert un site Internet pour convaincre d’autres équipes. Une enveloppe globale de 150000 euros est allouée à un appel à projets.

Ils ont déjà frappé un grand coup en attirant la prestigieuse Team USA, mais ne comptent pas s’arrêter là. Les élus du conseil départemental ont profité de la cérémonie de la pose de la première pierre des travaux de reconstruction et de modernisation du Centre départemental de formation et d’animation sportive (CDFAS) d’Eaubonne (Val-d’Oise) pour présenter leur démarche olympique. Et l’équipement — qui va faire l’objet d’une véritable cure de jouvence (20 millions d’euros, pour un chantier dont la livraison est prévue pour l’automne 2023), afin d’accueillir notamment les 1 200 sportifs américains lors des Jeux olympiques de Paris 2024 — ne devrait pas être le seul site utilisé.

« Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024, et en particulier la délégation américaine, nous offrent une merveilleuse perspective, glisse Marie-Christine Cavecchi, présidente (LR) du conseil départemental du Val-d’Oise. Nous souhaitons encourager les collectivités qui souhaitent participer. »

Car le Val-d’Oise, même s’il n’accueille pas de compétitions officielles, a bien l’intention de vivre à fond l’aventure des Jeux. Le département, qui sera notamment traversé par la flamme olympique, a ainsi lancé un appel à projets — d’une enveloppe globale de 150 000 euros — destiné aux collectivités, aux fédérations, aux associations sportives et culturelles ou encore aux établissements médico-sociaux, pour que de nombreuses initiatives et animations voient le jour pendant les JO, mais également en amont.

« L’idée, c’est que ce soit une fête populaire »

Un important soutien est également apporté aux sportifs susceptibles de porter les couleurs du Val-d’Oise pendant les compétitions. « C’est une aubaine pour le département, même si nous n’avons pas de compétition officielle, glisse Marie-Christine Cavecchi. L’idée, c’est que ce soit une fête populaire. Et le département va encourager et participer financièrement pour que des structures sportives sortent de terre. »

« L’héritage, c’est aussi l’objet de Paris 2024, précise Thierry Rey, ancien champion du monde et champion olympique de judo, conseiller spécial du comité d’organisation. Après les Jeux, il va falloir continuer. L’objectif, c’est que le sport prenne toute sa plénitude. Nous avons voulu aller plus loin qu’être un simple organisateur. »

Et le territoire, labellisé terre de Jeux 2024, met tout en œuvre pour séduire de nouvelles délégations. Un site Internet, lesjeux2024.valdoise.fr, a ainsi été lancé. Il recense en français et en anglais les 23 sites val-d’oisiens labellisés centres de préparation, à l’aide d’un moteur de recherche par sport, service (par exemple, accessibilité aux personnes handicapées), ou encore par distance par rapport aux compétitions.

« Tout va se jouer dans les prochaines semaines »

Et le département a surtout fait appel à un cabinet spécialisé, Share4sport, chargé de mettre en relation les délégations et les collectivités. La structure s’appuie pour cela sur l’expertise de son créateur, Saint-Clair Milesi, qui a notamment travaillé pour le Mondial de football brésilien en 2014 et les Jeux olympiques de Rio en 2016.

« Pour faire le lien avec les délégations et les fédérations nationales, il faut trouver l’accord parfait, explique l’ancien journaliste au quotidien brésilien O Globo, qui parle six langues. Et après, on n’est pas obligés d’accueillir une délégation. Cela peut être juste une fédération. Mais vous avez déjà cet atout d’accueillir l’équipe américaine. C’est une carte de visite. »

Pour l’ancien directeur de la communication du comité de candidature de Paris 2024, les discussions devraient s’intensifier dans les prochaines semaines. « Les tests events commencent maintenant, et des fédérations présentes en Europe pour des compétitions vont commencer à regarder, souffle-t-il. L’an prochain, il va y avoir pas mal d’événements pour approcher des délégations. Le calendrier des recherches s’intensifie. Normalement, la recherche commence maintenant. »

« Il y a encore plein de pays qui ne sont pas qualifiés, précise Xavier Haquin, conseiller départemental (DVD) délégué à l’olympisme et au paralympisme. Tout va se jouer dans les prochaines semaines. Et certaines délégations vont même se décider quelques mois, voire quelques semaines avant les Jeux. »

www.leparisien.fr/val-d-oise-95/jo-2024-a-paris-le-val-doise-lance-son-operation-seduction-pour-attirer-les-delegations-30-06-2022-QQZQEJ6OOJDLDHOJ4AD6W7OWNY.php?ts=1656670363033

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Accès au CNER Eurada Festival d'Auvers logo made in 95  Conseil Général du Val d'Oise Région Ile de France logo Paris Region   logo Paris CDG Alliance

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"TPE-PME : Comment gagner en compétitivité et performance grâce à une démarche de Responsabilité Sociétale des entreprises ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo