Mobilité : "La mobilité aérienne urbaine francilienne fait ses premiers pas" (Article Le Journal du Grand Paris)

mobilitearienneurbainejdgp

La filière mobilité aérienne urbaine francilienne a été lancée, le 30 septembre 2020, sur l’aérodrome de Pontoise (Val d’Oise). La région Ile-de-France, les groupes ADP et RATP ont notamment assisté au test du Volocity, futur taxi volant.

C’est sur l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin (Val d’Oise) que la filière mobilité aérienne urbaine francilienne a été officiellement lancée le mercredi 30 septembre. La région Ile-de-France, le groupe ADP et la RATP y ont annoncé l’implantation d’une zone de test. Cette dernière bénéficiera en premier lieu à Volocopter, société pionnière dans le secteur qui développe Volocity, un véhicule électrique à décollage vertical (eVTOL). L’entreprise allemande devient ainsi le premier acteur industriel partenaire et le « fabricant eVTOL de choix » de la filière francilienne.

Conçu pour transporter des personnes ou des marchandises au sein des villes, le Volocity est le premier véhicule de ce genre testé en Ile-de-France. L’entreprise espère « ouvrir des lignes commerciales de taxis aériens dans les deux ou trois prochaines années ». « Nous sommes heureux d’avoir une base potentielle ici en Europe », s’est félicité Florian Reuter, président de Volocopter. La tenue des Jeux olympiques et paralympiques (JOP) à Paris en 2024 « constitue une opportunité exceptionnelle de mobilisation d’une filière », ont noté les partenaires présents.

Des tests en situation réelle attendus en juin 2021

« La structuration d’une filière mobilité aérienne autour de l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin s’inscrit à la fois dans la dynamique du plan de relance régional, des conclusions de la COP et dans celle des JOP de 2024. Cet évènement constitue une opportunité exceptionnelle pour mobiliser la filière aéronautique, faire rayonner l’Ile-de-France en la positionnant comme une région de référence sur le marché mondial de la mobilité aérienne urbaine », a indiqué Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Cette nouvelle forme de mobilité pose de nombreux défis en matière d’usage, de règlementation, de technologies et d’industrialisation. C’est pourquoi l’aérodrome de Pointoise a été choisi, bénéficiant « d’un environnement aéronautique réel et sécurisé, en configuration périurbaine », à une trentaine de kilomètres de Paris. Dès le premier semestre 2021, des aménagements sur la piste et dans les espaces d’embarquement seront effectués. En juin 2021, les opérations de stationnement, de décollage et d’atterrissage pourront être testées en « situation aéronautique réelle », ainsi que les opérations autour du véhicule, soit la maintenance et la recharge électrique.

Un appel à manifestation d’intérêt pour structurer

En vue de construire sur le long terme la filière, les trois partenaires, avec le soutien de Choose Paris Region, ont également lancé un appel à manifestation d’intérêt international (AMI). « L’agence va piloter l’appel à manifestation d’intérêt en mobilisant son expertise technologique et son réseau international pour identifier les entreprises françaises et internationales qui complèteront cette filière de pointe », a noté Franck Margain, président de l’agence Choose Paris Region.

Les candidatures seront ouvertes du 1er octobre au 13 novembre 2020. L’annonce des lauréats interviendra, elle, le 18 décembre de la même année. Cet AMI s’articule autour de cinq thématiques « couvrant l’ensemble des composantes de la mobilité aérienne urbaine » : le véhicule, l’infrastructure, les opérations, l’intégration dans l’espace aérien et l’acceptabilité.

« La mobilité aérienne urbaine, avec le véhicule électrique à décollage vertical, va pouvoir dorénavant accélérer son développement, à travers l’implantation d’une zone de test inédite en Europe sur notre aérodrome de Pontoise, a fait valoir Edward Arkwright, directeur général exécutif du Groupe ADP. Aux côtés de la région Ile-de-France et du groupe RATP, en associant nos infrastructures, nos savoir-faire en matière de mobilité, et notre ancrage territorial, et à travers le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt international, nous sommes prêts à fédérer un écosystème unique en Ile-de-France. »

« Pour le groupe RATP, cette nouvelle mobilité est profondément complémentaire de nos modes de transports historiques », a de son côté observé Catherine Guillouard, présidente-directrice générale de la RATP.

www.lejournaldugrandparis.fr/la-mobilite-aerienne-urbaine-francilienne-fait-ses-premiers-pas/

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"PME-PMI : Comment développer l'excellence opérationnelle et l'amélioration continue dans l'entreprise ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo