COVID19 : Entrepreneurs indépendants / TPE / ESS : Faites appel au Fonds Résilience Île-de-France et Collectivités : 100 millions d'euros pour aider les entreprises entre 0 et 20 salariés

100millions0à20salaries

Le Fonds Résilience, mis en place par la Région Île-de-France, la Banque des Territoires et les collectivités, prend la forme d'une avance remboursable à taux zéro, de 3.000 à 100.000 euros, à destination des entreprises de 0 à 20 salariés, pour une durée allant jusqu'à 6 ans, avec un différé de remboursement d’une durée maximale de 2 ans.

Destiné à soutenir les TPE, les micro-entreprises, les associations et les acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS), le Fonds Résilience Île-de-France et Collectivités permet d'offrir des solutions de financement aux acteurs économiques franciliens impactés par la crise sanitaire qui n'ont pas ou plus accès au financement bancaire.

Ce sont donc 70 collectivités locales qui se sont unis ensemble face à la crise, dont le Conseil départemental du Val-d'Oise et les Communautés d'Agglomération et de Communes de Cergy-Pontoise, Roissy Pays de France, Val Parisis, Plaine Vallée, Saint-Germain Boucles de Seine, Carnelle Pays-de-France, Vallée de l'Oise et des Trois Forêts, Haut Val-d'Oise, Vexin Val de Seine, Sausseron-Impressionnistes, Vexin Centre, ainsi que l'Établissement Public Territorial Boucle Nord de Seine, en ce qui concerne le Val-d'Oise.

Financer les besoins de trésorerie immédiats

Premier dispositif à mobiliser ainsi tous les niveaux de collectivités franciliennes, ce fonds de solidarité s'adresse aux entreprises de 0 à 20 salariés. Il s'inscrit en complément des dispositifs déjà mis en place par la Région Île-de-France et il a pour but de financer les besoins de trésorerie immédiats des entreprises dont l'activité est impactée par la crise sanitaire.

Une avance remboursable à taux zéro

L'intervention du Fonds prend la forme d'une avance remboursable à taux zéro dont le montant est compris entre 3.000 et 100.000 euros sur des durées pouvant aller jusqu'à 6 ans.

Qui y a droit ?

Toutes les entreprises et structures de l’économie sociale et solidaire franciliennes de 0 à 20 salariés :

- ayant reçu un refus de prêt total ou partiel;

- quels que soient leur statut juridique (entreprises individuelles, associations, travailleurs indépendants et professions libérales...);

- quels que soient leur secteur d’activité.

100 millions d'euros mobilisés

Le fonds repose sur un principe de répartition simple : la Région et la Banque des Territoires contribuent à hauteur de 25 millions d'euros chacune, la Métropole du Grand Paris à hauteur de 14 millions d'euros, la Ville de Paris à hauteur de 10 millions d'euros et les autres collectivités franciliennes pour près de 25 millions d'euros.

Pour les entreprises des EPCI contributeurs, 1 euro engagé par leur collectivité équivaud à 4 euros de financement.

La coordination du Fonds est effectuée par InitiActive Île-de-France et l'instruction réalisée par les partenaires de la Région, uniquement des professionnels de proximité : Initiative, France Active, ADIE, Réseau entreprendre.

Les demandes peuvent être déposées directement en ligne, via le site internet dédié accessible sur :
www.iledefrance.fr/espace-media/fondsresilience/

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"PME-PMI : Comment développer la qualité de vie au travail pour booster ses équipes et son entreprise ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo