Aménagement : "Argenteuil retrouve des couleurs grâce à ses friches industrielles " (Article Les Echos)

argenteuilfrichesindustrielles
Source : Les Echos

Le long des berges de la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise), de plus en plus d'entreprises viennent redynamiser les friches industrielles historiques de la ville. Des bureaux s'implante sur la friche Pirelli tandis que les laboratoires du traiteur Potel et Chabot prendront place dans les anciens locaux de Yoplait. Pirelli, Yoplait, Renault, Dassault... derrière ces grands noms se cache la douloureuse désindustrialisation d'Argenteuil (Val-d'Oise) des 30 dernières années. Mais ces sites devenus des friches retrouvent petit à petit des couleurs et attirent des entreprises à la faveur de grands projets urbains d'aménagements. Sur le secteur de la Porte-Saint-Germain Berges de Seine et ses 75 hectares, de nouveaux chantiers vont démarrer avec l'annonce d'implantation et d'extension d'acteurs industriels.

Abandonnée depuis trente ans, la friche Pirelli est le symbole du regain d'attractivité de la zone. Réalisés par le promoteur d'immobilier d'entreprises Spirit, les différents chantiers dont un parc urbain, des bureaux et des locaux industriels se poursuivent sur le site de 7.000 m2. « C'est un projet d'exception qui a parfaitement pris en compte le développement du quartier », souligne Camille Gicquel, adjointe au maire à l'urbanisme, soulignant que des espaces de préservation de la biodiversité inclus.

Chantiers tous azimuts

Côté industriel, il faudra attendre l'année 2025 pour les travaux d'extension du site de l'entreprise spécialisée dans la mécanique industrielle Fogex. Créée en 1971, la filiale française du groupe italien SIT - au chiffre d'affaires de 19 millions d'euros et aux 46 salariés - fabrique depuis des années à Argenteuil des petites pièces comme des poulies, des courroies pour par exemple mettre en route des ventilateurs ou des compresseurs dans l'aéronautique, le machinisme agricole et le nucléaire. Pour augmenter sa production, l'entreprise va s'installer dans 900 m2 supplémentaires.

Sur les 2,8 hectares de la friche Yoplait, les travaux de démolition sont bien engagés par Atland qui développe son programme Unik Urban Valley, lauréat du deuxième concours « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Et c'est le prestigieux traiteur Potel et Chabot, fournissant notamment de nombreuses entreprises du CAC 40 et le tournoi de Roland Garros, qui déplacera ses vieux laboratoires parisiens de l'autre côté de la Seine. La surface qui sera occupée n'est pas encore fixée.

Attente d'entreprises

Après la récente annonce de l'installation du siège social de Yamaha Motors France , la start-up spécialisée dans l'accueil des petits artisans Lockall investit une partie du site utilisé par Dassault Aviation , en partance pour Cergy. La plus grosse partie de l'usine, dont le sort n'est pas encore scellé, devrait être éclairée par la publication d'une étude à l'automne.

A noter également que sur l'ancien site de l'usine Renault, l'entreprise Terra Nobilis et le groupe Franc Architectures construisent un nouveau supermarché O'Marché Frais de 9.336 m2.

En parallèle de la confirmation de ces entreprises, un espace de 4.000 m2 a vocation à accueillir d'autres types d'entreprises. « Nous proposons à des entreprises qui sont par exemple dans le domaine de la cosmétique d'investir dans des locaux à partir de 300 m2 », propose Camille Gicquel. « Tous les yeux sont braqués sur ce secteur proche de Paris, il a beaucoup de succès », ajoute-t-elle.

Mixité d'usages

Il n'y a pas que de l'activité économique qui va redynamiser les berges de Seine. Sur le site de l'ancienne usine de métallurgie Rousseau, une clinique privée axée sur la rééducation va s'implanter sur plus de 4.000 m2 avec 70 lits et 10 places en hôpital de jour. Sur le volet éducatif, le très attendu dixième collège de 700 places de la ville devrait lui ouvrir ses portes en 2027 si la municipalité arrive à maîtriser la totalité du foncier. En 2019, l'école Simone-Veil avait déjà ouvert ses portes.

Dans un second temps, le quartier prendra vie avec la construction de plus de 700 logements par Hibana, Réalités et BNP Paribas Real Estate, autour d'un quartier majoritairement pavillonnaire. Des aménagements de voiries pour faire passer un bus en site propre sont également dans les tuyaux pour désenclaver le quartier.

www.lesechos.fr/pme-regions/ile-de-france/argenteuil-retrouve-des-couleurs-grace-a-ses-friches-industrielles-2104502

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>>

Accès au CNER Eurada Festival d'Auvers logo made in 95  Conseil Général du Val d'Oise Région Ile de France logo Paris Region   logo Paris CDG Alliance

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
 

Prochain Apéritif Contact

"PME-PMI : Comment comprendre le modèle de l'économie circulaire et ses bénéfices ?

 

 

 

 

 

 

 

"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42

Tous les bureaux du Ceevo