Entreprises : "Dans le Val-d'Oise, Courtigo veut court-circuiter les concessionnaire auto" (Article Les Echos)

courtigocourtcircuiterauto
Source : Les Echos

La petite entreprise Courtigo connaît un développement express dans le Val-d'Oise. Elle réalise déjà un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros en moins de 5 ans.
Dans le Val-d'Oise, une petite entreprise s'attaque aux grands distributeurs de véhicules neufs et d'occasion pour tenter de court-circuiter leurs stratégies commerciales. Basé à Pierrelaye , Courtigo propose aux professionnels et aux particuliers de « chasser » pour eux le véhicule de leurs rêves. « Notre rôle est de faire matcher un besoin client avec l'offre disponible », explique Jérôme Brou, cofondateur de l'entreprise.

A partir d'un cahier des charges préétabli, Courtigo achète directement un véhicule qu'elle stocke dans ses locaux de 700 m2 avant de le revendre au client. « On se positionne comme un retour aux sources du commerce de proximité, nous sommes l'anti start-up », commente le dirigeant. Sans subvention ni levée de fonds, Courtigo s'appuie sur le bouche à oreille et un solide réseau. Créée il y a moins de cinq ans, la jeune entreprise de sept salariés réalise déjà un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros.
Alternative commerciale

Fin connaisseur du secteur, Jérôme Brou a fait ses armes pendant plus de 20 ans au sein du groupe Vauban et de Jallu Berthier. Et c'est le rejet des pratiques des concessionnaires, qui l'a poussé à lancer ce business avec un associé. « La distribution automobile se dirigeait vers une direction qui nous convenait de moins en moins. Aujourd'hui, les argumentaires commerciaux se font de plus en plus aux dépens des clients », justifie-t-il. Les besoins découlement de stock de plus en plus complexe avec les véhicules neufs, d'occasion, mais aussi thermiques, hybrides ou électriques jouent en défaveur des acheteurs selon lui.
Sortir du Val-d'Oise

L'entreprise se rémunère soit sur la marge entre l'achat et la revente auprès de clients, soit en contractualisant avec les constructeurs et distributeurs, comme apporteur d'affaires. Mais les rapports sont parfois tendus. « Pour eux un jour on est à abattre, le lendemain on a besoin de nous car on leur apporte des clients », souligne Jérôme Brou. Courtigo travaille d'ores et déjà avec les groupes GCA et ABVV par exemple.

Principalement présente dans le Val-d'Oise, l'entreprise commence à travailler dans les départements voisins et reçoit de plus en plus de demandes en dehors de l'Île-de-France. "On commence seulement à envisager à envisager les réflexions pour bâtir une stratégie en dehors du Val-d'Oise mais cela passera par la création d'un autre établissement". Courtigo pourrait ainsi donner naissance à une franchise dans le futur.

www.lesechos.fr/pme-regions/ile-de-france/dans-le-val-doise-courtigo-veut-court-circuiter-les-concessionnaires-auto-2098681

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>>

Accès au CNER Eurada Festival d'Auvers logo made in 95  Conseil Général du Val d'Oise Région Ile de France logo Paris Region   logo Paris CDG Alliance

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
 

Prochain Apéritif Contact

"Transition énergétique : Méthodologie, actualités, comment anticiper ce changement ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42

Tous les bureaux du Ceevo