Sécurité : "Val-d'Oise : les entreprises de la sécurité resserrent leurs liens avec le monde universitaire" (Article Les Echos)

iStock 975807342

Sous l'égide de l'université du Val-d'Oise, des entreprises de la sécurité rejoignent la Fondation des métiers de la sécurité, nouvellement créée. L'objectif est de resserrer les liens avec le monde universitaire pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre.

Cybersécurité, vidéosurveillance, sécurité des grands évènements, management de la sécurité... Dans un secteur de la sécurité en tension, les opportunités d'embauche sont légion. Pour pallier le déficit de main-d'oeuvre, CY Cergy Paris Université annonce la création de la Fondation des métiers de la sécurité. Cette structure regroupant des entreprises, des collectivités territoriales du Val-d'Oise, le ministère de l'Intérieur et le monde académique, doit resserrer les liens entre la formation et les entreprises.

Des grands groupes aux start-up, en passant par les PME et les ETI, des sociétés de toute taille sont amenées à intégrer la structure, abritée au sein de la CY Fondation. Le Groupement des entreprises de sécurité (GES), le groupe ADP ou encore Hexatrust devraient notamment en faire partie. La forte concentration de géants de la sécurité comme Idemia, Atos ou Thales dans le Val-d'Oise a pesé dans le choix du département. « Cette fédération des acteurs industriels vient en complément de l'Institut des sciences de la sécurité », justifie le professeur Olivier Romain.

Réalité du terrain

Chaque année, des milliers d'étudiants issus des formations du secondaire et du supérieur du Val-d'Oise garniront les rangs des nombreux métiers de la sécurité. « Il faut que les formations dispensées répondent à la réalité des besoins des entreprises », défend Stéphane Volant, le président de Smovengo et directeur du Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE), pressenti pour prendre la tête de la structure. Ce dernier souligne notamment l'importance de la prise en compte des enjeux éthiques et déontologiques dans la formation, alors que certains métiers comme agent de sécurité privée pâtissent encore d'une mauvaise image.

Le Campus des métiers et des qualifications d'Argenteuil, avec son catalogue de formation orienté vers de nombreux métiers, incarne cette ambition. Il sera au coeur des transferts de compétences entre les entreprises et les étudiants.

Accompagnement des start-up

L'objectif de la fondation est également de contribuer à l'émergence de nouvelles solutions technologiques, à l'image du bracelet anti-rapprochement, conçu dans le Val-d'Oise. Parmi les actions qu'elle mettra en oeuvre dans les prochaines années, figure également un volet accélération des start-up, notamment celles incubées au sein de la Turbine à Cergy et des Alumnis de CY tech.

Cette volonté de coller au plus près des besoins des entreprises répond à la crise de main-d'oeuvre du secteur de la sécurité, mise en exergue par les difficultés de recrutement pour la coupe du monde de rugby en 2023 et des JOP en 2024 à Paris. La fondation devrait tenir son premier conseil d'administration avant le 14 juillet.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux >>

Accès au CNER Eurada Festival d'Auvers logo made in 95  Conseil Général du Val d'Oise Région Ile de France logo Paris Region   logo Paris CDG Alliance

Lettre d'informations

Abonnez-vous à notre lettre économique mensuelle : des informations pratiques sur le Val d'Oise et ses entreprises.

Abonnement magazines

Pour recevoir gratuitement le magazine économique et/ou les cahiers technologiques. Accéder au formulaire.


Rester connecté au Ceevo :
    

Prochain Apéritif Contact

"TPE-PME : Comment gagner en compétitivité et performance grâce à une démarche de Responsabilité Sociétale des entreprises ?"

Conseil départemental du Val d’Oise - 2 avenue du Parc - Bâtiment F - 3ème étage - CERGY

Contacts

2, avenue du Parc - CS 20201 Cergy
95032 CERGY-PONTOISE cedex France
 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 +33 (0) 1 34 25 32 42
  ++33 (0) 1 34 25 32 20

Tous les bureaux du Ceevo